Lecture biblique du vendredi 22 mai 2020

Genèse 40:1-23

40 Après cela, le responsable des boissons et le boulanger du roi d’Egypte commirent une faute envers leur seigneur, le roi d’Egypte. 2 Le pharaon fut irrité contre ses deux officiers, le grand responsable des boissons et le chef des boulangers. 3 Il les fit mettre dans la maison du chef des gardes, dans la prison, à l’endroit où Joseph était enfermé. 4 Le chef des gardes les confia à Joseph, qui fit le service auprès d’eux. Ils passèrent un certain temps en prison.

5 Une même nuit, le responsable des boissons et le boulanger du roi d’Egypte qui étaient enfermés dans la prison firent tous les deux un rêve, chacun le sien avec son explication propre. 6 Joseph vint le matin vers eux et vit qu’ils étaient tristes. 7 Alors il demanda aux officiers du pharaon qui étaient avec lui dans la prison de son maître: «Pourquoi avez-vous mauvaise mine aujourd’hui?» 8 Ils lui répondirent: «Nous avons fait un rêve et il n’y a personne pour l’expliquer.» Joseph leur dit: «N’est-ce pas à Dieu qu’appartiennent les explications? Racontez-moi donc votre rêve.»

9 Le grand responsable des boissons raconta son rêve à Joseph. Il lui dit: «Dans mon rêve, il y avait un cep de vigne devant moi. 10 Ce cep portait trois sarments. Quand il a bourgeonné, sa fleur s’est développée et ses grappes ont donné des raisins mûrs. 11 La coupe du pharaon était dans ma main. J’ai pris les raisins, je les ai pressés dans la coupe du pharaon et j’ai mis la coupe dans la main du pharaon.» 12 Joseph lui dit: «Voici l’explication. Les trois sarments représentent trois jours. 13 Encore trois jours et le pharaon t’élèvera bien haut et te rétablira dans tes fonctions. Tu mettras la coupe dans la main du pharaon, comme tu en avais l’habitude lorsque tu étais son responsable des boissons. 14 Cependant, souviens-toi de moi quand tu seras heureux et fais preuve de bonté envers moi: parle en ma faveur au pharaon et fais-moi sortir de cette maison. 15 En effet, j’ai été arraché au pays des Hébreux, et même ici je n’ai rien fait qui mérite la prison.»

16 Voyant que Joseph avait donné une explication favorable, le chef des boulangers dit: «Dans mon rêve, il y avait aussi trois corbeilles de pain blanc sur ma tête. 17 Dans la corbeille supérieure, il y avait des plats cuits au four de toute sorte pour le pharaon, et les oiseaux les mangeaient dans la corbeille au-dessus de ma tête.» 18 Joseph répondit: «Voici l’explication. Les trois corbeilles représentent trois jours. 19 Encore trois jours et le pharaon t’élèvera bien trop haut pour toi: il te fera pendre à un bois et les oiseaux mangeront ton corps.»

20 Trois jours plus tard, le jour de son anniversaire, le pharaon organisa un festin pour tous ses serviteurs et il éleva bien haut le grand responsable des boissons ainsi que le chef des boulangers au milieu de ses serviteurs: 21 il rétablit le grand responsable des boissons dans ses fonctions pour qu’il mette la coupe dans la main du pharaon, 22 mais il fit pendre le chef des boulangers, conformément à l’explication que Joseph leur avait donnée.

23 Le grand responsable des boissons ne se souvint pas de Joseph. Il l’oublia.

Marc 12:1-44

Parabole des vignerons

( Mt 21.33-46; Lc 20.9-19)

12 Jésus se mit ensuite à leur parler en paraboles: «Un homme planta une vigne. Il l’entoura d’une haie, creusa un pressoir et construisit une tour. Puis il la loua à des vignerons et quitta le pays. 2 Le moment venu, il envoya un serviteur vers les vignerons pour recevoir d’eux une part de récolte de la vigne. 3 Ils s’emparèrent de lui, le battirent et le renvoyèrent les mains vides. 4 Il envoya de nouveau vers eux un autre serviteur; ils [lui jetèrent des pierres,] le frappèrent à la tête et l’insultèrent. 5 Il en envoya un troisième et ils le tuèrent, puis beaucoup d’autres qu’ils battirent ou tuèrent. 6 Il avait encore un fils bien-aimé; il l’envoya vers eux en dernier, disant: ‘Ils auront du respect pour mon fils.’ 7 Mais ces vignerons dirent entre eux: ‘Voilà l’héritier. Venez, tuons-le et l’héritage sera à nous.’ 8 Et ils s’emparèrent de lui, le tuèrent et le jetèrent hors de la vigne. 9 Que fera donc le maître de la vigne? Il viendra, fera mourir les vignerons et donnera la vigne à d’autres.

10 »N’avez-vous pas lu cette parole de l’Ecriture: La pierre qu’ont rejetée ceux qui construisaient est devenue la pierre angulaire; 11 c’est l’œuvre du Seigneur, et c’est un prodige à nos yeux ?»

12 Ils cherchaient à l’arrêter, mais ils redoutaient les réactions de la foule. Ils avaient compris que c’était pour eux que Jésus avait dit cette parabole. Ils le laissèrent alors et s’en allèrent.

Tentatives de piéger Jésus

( Mt 22.15-40; Lc 20.20-40)

13 Ils envoyèrent auprès de Jésus quelques pharisiens et des hérodiens, afin de le prendre au piège de ses propres paroles. 14 Ils vinrent lui dire: «Maître, nous savons que tes paroles sont vraies et que tu ne te laisses influencer par personne, car tu ne regardes pas à l’apparence des gens et tu enseignes le chemin de Dieu en toute vérité. Est-il permis, ou non, de payer l’impôt à l’empereur? Devons-nous payer ou ne pas payer?» 15 Mais Jésus, connaissant leur hypocrisie, leur répondit: «Pourquoi me tendez-vous un piège? Apportez-moi une pièce de monnaie afin que je la voie.» 16 Ils en apportèrent une. Jésus leur demanda: «De qui porte-t-elle l’effigie et l’inscription?» «De l’empereur», lui répondirent-ils. 17 Alors il leur dit: «Rendez à l’empereur ce qui est à l’empereur et à Dieu ce qui est à Dieu.» Et ils furent dans l’étonnement à son sujet.

18 Les sadducéens, qui disent qu’il n’y a pas de résurrection, vinrent auprès de Jésus et lui posèrent cette question: 19 «Maître, voici ce que Moïse nous a prescrit: Si un homme meurt et laisse une femme sans avoir d’enfants, son frère épousera la veuve et donnera une descendance à son frère. 20 Or, il y avait sept frères. Le premier s’est marié et est mort sans laisser de descendance. 21 Le deuxième a pris la veuve pour femme et est mort sans laisser de descendance. Il en est allé de même pour le troisième, 22 et aucun des sept n’a laissé de descendance. Après eux tous, la femme est morte aussi. 23 A la résurrection, duquel d’entre eux sera-t-elle la femme? En effet, les sept l’ont eue pour épouse.» 24 Jésus leur répondit: «N’êtes-vous pas dans l’erreur parce que vous ne connaissez ni les Ecritures ni la puissance de Dieu? 25 En effet, à la résurrection, les hommes et les femmes ne se marieront pas, mais ils seront comme les anges dans le ciel. 26 En ce qui concerne la résurrection des morts, n’avez-vous pas lu dans le livre de Moïse ce que Dieu lui a dit, dans l’épisode du buisson: Je suis le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob ? 27 Dieu n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants. Vous êtes complètement dans l’erreur.»

28 Un des spécialistes de la loi, qui les avait entendus discuter, vit que Jésus avait bien répondu aux sadducéens. Il s’approcha et lui demanda: «Quel est le premier de tous les commandements?» 29 Jésus répondit: «Voici le premier: Ecoute, Israël, le Seigneur, notre Dieu, est l’unique Seigneur 30 et tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ta force. 31 Voici le deuxième: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas d’autre commandement plus grand que ceux-là.» 32 Le spécialiste de la loi lui dit: «Bien, maître. Tu as dit avec vérité que Dieu est unique, qu’il n’y en a pas d’autre que lui 33 et que l’aimer de tout son cœur, de toute son intelligence, [de toute son âme] et de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, c’est plus que tous les holocaustes et tous les sacrifices.» 34 Voyant qu’il avait répondu avec intelligence, Jésus lui dit: «Tu n’es pas loin du royaume de Dieu.» Personne n’osa plus lui poser de questions.

Reproches de Jésus aux chefs religieux

( Mt 22.4123.14; Lc 20.4121.4)

35 Jésus continuait à enseigner dans le temple; il dit: «Comment les spécialistes de la loi peuvent-ils dire que le Messie est le fils de David? 36 [En effet,] David lui-même, animé par l’Esprit saint, a dit: Le Seigneur a dit à mon Seigneur: ‘Assieds-toi à ma droite jusqu’à ce que j’aie fait de tes ennemis ton marchepied.’ 37 David lui-même l’appelle Seigneur. Comment peut-il donc être son fils?» Et une grande foule l’écoutait avec plaisir.

38 Il leur disait dans son enseignement: «Attention aux spécialistes de la loi qui aiment se promener en longues robes et être salués sur les places publiques! 39 Ils recherchent les sièges d’honneur dans les synagogues et les meilleures places dans les festins; 40 ils dépouillent les veuves de leurs biens tout en faisant pour l’apparence de longues prières. Ils seront jugés plus sévèrement.»

41 Jésus était assis vis-à-vis du tronc et regardait comment la foule y mettait de l’argent. De nombreux riches mettaient beaucoup. 42 Une pauvre veuve vint aussi; elle y mit deux petites pièces, une toute petite somme. 43 Alors Jésus appela ses disciples et leur dit: «Je vous le dis en vérité, cette pauvre veuve a donné plus que tous ceux qui ont mis dans le tronc, 44 car tous ont pris de leur superflu pour mettre dans le tronc, tandis qu’elle, elle a mis de son nécessaire, tout ce qu’elle possédait, tout ce qu’elle avait pour vivre.»

close

Laisser un commentaire