Les portes d’accès du diable par le corps (Suite 5) – L’Oreille

Pensée du Jour n°0036 du Vendredi 22 Mai 2020

Texte : Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. Mattieu 11 :15

Références :Psaumes 94 : 9; 40 : 7; Néhémie 1.6 ; Job 34.3; Esaïe 33.15 ; Esaïe 6.10

L’oreille est un organe physique qui entretien une fonction spirituelle et rôle important dans la vie de l’homme sur terre. Celui qui a planté l’oreille n’entendrait-il pas ? Celui qui a formé l’œil ne verrait-il pas ? Psaumes 94 : 9 Tu ne désires ni sacrifice ni offrande, Tu m’as ouvert les oreilles ; Tu ne demandes ni holocauste ni victime expiatoire. Psaumes 40 : 7

L’Oreille est créée par Dieu à l’homme et c’est Dieu qui ouvre encore cette oreille pour l’homme pour entendre et faire selon ce qu’on a entendu. L’oreille ne doit pas se contenter seulement d’entendre mais elle doit jouer d’autres fonction à savoir :

  1. Elle doit être attentive (Néhémie 1.6),
  2. Elle discerne la valeur des paroles (Job 34.3)
  3. Elle doit être utilisée correctement afin de permettre la perception du vrai sens des mots (Mt 11.15).

L’Oreille peut connaitre des disfonctionnements tels que :

  1. Elle peut être empêchée d’entendre (Es 33.15)
  2. Elle peut être fermée (Es 6.10)

La foi en Dieu passe obligatoirement par l’oreille et ce qu’on entend (Romains 10.17), c’est pourquoi notre adversaire le diable utilise les moyens de perversion de nos oreilles tels que :

  1. Nous entendions mal
  2. Nous n’entendons que ce qui est négatif
  3. Nous entendons ce qui nous mettra à douter de Dieu de sa Parole des promesses, de nous-même, de la justesse de nos actions

Prends pour modèle les saines paroles que tu as entendues de moi, dans la foi et l’amour qui sont en Jésus-Christ. 14 Grâce au Saint-Esprit qui habite en nous, garde le beau dépôt qui t’a été confié. 2 Timothée 1 : 14

Tout ce que nous entendons devient un dépôt en nous, c’est une semence qui déterminera ou transformera notre nature au fond de nous et c’est par cela nous porterons soit des bons fruits ou des mauvais fruits. Si depuis l’enfance nous sommes habitués à entendre ces choses « Tu es bête », « tu ne vaux rien », « c’est trop pour toi », « tu ne lui arrives pas à la cheville », « tu ne vas pas réussir ton mariage », « crois-tu que DIEU puisse faire quelque chose pour toi » ; nos vies ne peuvent que basculer dans le doute, or passe l’ombre d’un doute et toutes les convictions s’effondrent ! Ces paroles agiront comme un fumier car nous avons été habitués à les entendre et nous sentir minable, incapable de réussir quoi que ce soit à cause de ce que l’on entend sans cesse.

Deux coutumes existaient à propos des oreilles à savoir :

  1. Le rite confirmant qu’un esclave hébreu demeure volontairement et pour toujours au service de son maître : on lui perce l’oreille avec un poinçon contre le montant de la porte (Exode 21.6).
  2. L’application du sang d’un sacrifice sur le lobe de l’oreille droite, le pouce et le gros orteil du prêtre (Lévitique 8.23-24).

Il y a probablement et certainement dans les deux cas une référence à l’obéissance. L’expression « ouvrir l’oreille » est utilisée comme une image décrivant une révélation comme cité dans Esaïe 50.5.

L’oreille doit nous conduire à l’obéissance et nous guider à plaire à Dieu et accomplir notre destinée.

Prière
Prier en oignant d’huile d’olive nos oreilles Prier afin que les paroles que nous avons entendues soient rendues vaines, détruire tous les germes et engrais de paroles négatives en nousPrier pour restaurer le filtre spirituel de notre oreille afin que ne passent plus les propos qui ne sont pas de DIEU. Proclamer nos oreilles bien ouvertes, l’obéissance à Dieu par des paroles sur soi, des paroles de vie et de gloire
close

Laisser un commentaire