LE RETOUR DE JÉSUS EST PROCHE, OÙ EN ES-TU DANS TA FERMETÉ SUR LE CHEMIN DE LA VIE ÉTERNELLE ET DANS L’OEUVRE DU SEIGNEUR ? (Suite 3)

Pensée du Jour n°0050 du Vendredi 5 Juin 2020

Texte : 1 Corinthiens 15 : 56-57

Références :  Jacques 2.1-12 ; Jacques 3.1-18 ; Jacques 4.1-12 ; Jérémie 18 : 18

  • Les choses insignifiantes qui peuvent nous faire manquer l’enlèvement de l’église (suite)

Si nous visons la vie éternelle et que nous ne voudrions pas manquer l’enlèvement de l’église on ne peut continuer de laisser la chair nous dicter notre mode de vie et conduite et continuer de s’appeler chrétien et compter hériter du royaume de Dieu et de la vie éternelle. Voici une liste des choses insignifiantes pour nous mais qui ont de valeurs et d’importances capitales aux yeux de Dieu qui nous feront manquer l’enlèvement si nous ne nous repentons pas vite.

  1. La discrimination

Dieu ne fait acception de personne, et nous devons éviter et combattre le favoritisme et la discrimination qu’on voit entre les frères en Christ (Jacques 2.1-12)

  • Le mauvais usage de la langue

La vie et la mort sont au pouvoir de la langue, nous devons avoir un cadenas ou mulet à notre bouche pour éviter de nous condamner par nos paroles (Jc 3.1-18)

  • Les plaisirs et envies

Les plaisirs qu’affectionnent les chrétiens leurs dictent leurs actes ainsi de même pour les envies qu’ils entretiennent dans leurs cœurs. Leur conduite est égocentrique et intéressée. Ils ne pensent qu’à eux-mêmes, par conséquent ils autorisent leurs envies à dicter leurs actions, et ces actes renforcent leurs désirs. Il n’est donc pas étonnant qu’ils ne possèdent pas ce qu’ils veulent, ils ne s’arrêtent pas pour demander. Au lieu d’adorer et servir véritablement et en sincérité Dieu, ils se servent eux-mêmes et adorent les idoles (les envies, désirs et plaisirs) de leur cœur.

  • La prostitution spirituelle

L’amour du monde qui repose sur les envies et plaisirs caractérise cette infidélité ou prostitution spirituelle (Jacques 4.4). Ainsi le chrétien concède la compromission et la duplicité, or il est impossible de servir à la fois Dieu et le monde avec ses envies et plaisirs, puisque on ne peut être à la fois ami et ennemi de Dieu. Nous devons choisir aujourd’hui si nous voulons réellement aller à la vie éternelle et être avec Jésus lors de l’enlèvement de l’église qui arrive bientôt. (Jérémie 3.20) Dieu est un Dieu très jaloux comme un mari peut l’être puisque nous sommes l’épouse du Christ c’est pourquoi Il n’acceptera jamais que le chrétien vive dans la duplicité comme une femme infidèle.

  • Les meurtres dans la pensée

Les croyants et ou les communautés se font la guerre entre eux, au point de s’entretuer, chose incroyable dans un milieu chrétien même si c’est vrai (Jacques 4.2). Aux yeux de Dieu c’est un meurtre sans discussion. Même si d’autres ne vont pas à la guerre et au meurtre physiquement, la gravité de la situation qui engendre des tensions et des disputes font des victimes et des dommages collatéraux parfois irréparables. (Ps 59.6). Arrêtons de détruire nos frères en Christ, de susciter la tension tout autour de lui afin et le détruire, arrêtons ces meurtres qui détruise l’église et empiète sur l’impact de l’évangélisation du monde.

  • L’offense mal traitée

Une grande majorité de chrétien gère mal les offenses dont ils sont l’objet où dont ils ont été l’objet. A l’intérieur de l’église, le règlement des offenses entre les frères ne doit pas se passer comme une négociation politique ou même aller devant les tribunaux du monde. Tout doit reposer sur la repentance. C’est ainsi que l’offenseur et l’offensé doivent revenir à Dieu. Il s’agit pour eux d’une occasion de se défaire d’un mode de fonctionnement du monde qui sont sous l’emprise du diable et de s’approcher de Dieu (Jacques 4.7-8). Raison pour laquelle la bible parle clairement de la repentance à travers des expressions très fortes à savoir : se soumettre à Dieu, résister au diable (Jacques 4.7), purifier les mains et nettoyer les cœurs (Jaques 4.8), reconnaître sa misère, pleurer (Jacques 4.9) et s’humilier (Jacques 4.10). Il est à noter que puisque l’offensé n’a pas voulu pardonner dans un premier temps et que cela a généré un conflit, les deux sont pécheurs aux yeux de Dieu, car l’amour excuse tout et pardonne tout si nous ne sommes pas attachés à un intérêt particulier ; c’est pourquoi la bible s’adresse à des pécheurs (Jacques 4.8) et non plus à des frères bien-aimés (Jacques 1.9 ; 3.1, 12).

  • La médisance :

Cependant, ils ont dit : «Venez, préparons un plan contre Jérémie ! L’enseignement ne manquera pas, puisque nous avons des prêtres, ni les conseils, puisque nous avons des sages, ni les paroles, puisque nous avons des prophètes. Venez, tuons-le à coups de paroles et ne prêtons aucune attention à tout ce qu’il dit!»

La personne médisante aime dire du mal des autres et étaler publiquement leurs défauts et faiblesses (Jacques 4.11). Mais elle joue ainsi à un jeu dangereux car elle prend la place du juge, c’est-à-dire de Dieu, et elle juge en fonction de sa propre loi ! Cette usurpation (Jacques 4.12) est un péché. Il ne fait que favoriser les conflits et les guerres ouvertes dans les assemblées et dans le corps du Christ.

  • L’omission :

Beaucoup ignore que l’omission est un péché grave et en connaissant et ayant reçus multiples recommandations diverses sur la pratique de la foi, la mise en pratique de la Parole ; ainsi les chrétiens n’auront pas d’excuses s’ils ne mettent pas en pratique ce qui a été dit et ce qu’ils connaissent et ce qu’ils ont reçu par révélation de l’esprit Saint à leur esprit. Jacques 4 : 17.

Prière
Seigneur mon Dieu, Tu es mon créateur et le maître de ma vie. Sans Toi je ne suis rien et je puis tout par Toi qui me fortifie. Papa comme un enfant a le droit de demander des choses à son père je viens te demander à cœur ouvert de me briser totalement car en moi réside encore ces choses insignifiantes (citer ces choses insignifiantes) qui polluent ma vie et m’empêcheront d’être enlevé. Papa ce qui est impossible pour moi est possible pour Toi ; j’en appelle à Ton secours car j’ai la volonté et je désire vivre une autre vie qui t’honore et qui te plait car Ta parole me rassure en me disant que ce n’est ni par la force ni par la puissance mais par Ton Esprit. Alors Seigneur brise moi complètement pour la gloire de Ton nom. Amen
close

Laisser un commentaire