Lecture Biblique du Mercredi 10 Juin 2020

Exode 10

Fléau n° 8: les sauterelles

(Ps 78.46; 105.34-35) Jl 1.2-12; 2.1-11

10 L’Eternel dit à Moïse: «Va trouver le pharaon, car j’ai moi-même rendu son cœur insensible, de même que celui de ses serviteurs, pour faire éclater mes signes miraculeux au milieu d’eux. 2 C’est aussi pour que tu racontes à tes enfants et petits-enfants comment je suis intervenu contre les Egyptiens et quels signes miraculeux j’ai fait éclater au milieu d’eux. Vous saurez ainsi que je suis l’Eternel.»

3 Moïse et Aaron allèrent trouver le pharaon et lui annoncèrent: «Voici ce que dit l’Eternel, le Dieu des Hebreux: Jusqu’à quand refuseras-tu de t’humilier devant moi? Laisse partir mon peuple, afin qu’il me serve. 4 Si tu refuses de laisser partir mon peuple, je ferai venir demain des sauterelles sur tout ton territoire. 5 Elles recouvriront la surface du sol si bien que l’on ne pourra plus le voir. Elles dévoreront tout ce qui n’a pas encore été touché, ce que la grêle vous a laissé; elles dévoreront tous les arbres qui poussent dans vos campagnes. 6 Elles rempliront tes maisons ainsi que celles de tous tes serviteurs et celles de tous les Egyptiens. Tes parents et tes grands-parents n’auront rien vu de pareil depuis qu’ils existent jusqu’à aujourd’hui.» Moïse se détourna du pharaon et sortit de chez lui. 7 Les serviteurs du pharaon lui dirent: «Jusqu’à quand cet homme sera-t-il un piège pour nous? Laisse partir ces gens et qu’ils servent l’Eternel, leur Dieu! Ne vois-tu pas encore que l’Egypte court à sa perte?»

8 On fit revenir Moïse et Aaron vers le pharaon: «Allez servir l’Eternel, votre Dieu, leur dit-il. Qui sont ceux qui partiront?» 9 Moïse répondit: «Nous partirons avec nos enfants et nos vieillards, avec nos fils et nos filles, avec notre petit et notre gros bétail, car c’est pour nous une fête en l’honneur de l’Eternel.» 10 Le pharaon leur dit: «Que l’Eternel soit avec vous aussi sûrement que je vais vous laisser partir, vous et vos enfants! Attention, car le malheur est devant vous! 11 Non et non. Allez servir l’Eternel, mais seulement vous les hommes, puisque c’est ce que vous demandez.» Et on les chassa de chez le pharaon.

12 L’Eternel dit à Moïse: «Tends ta main sur l’Egypte et que les sauterelles montent sur le pays. Qu’elles dévorent toute la végétation du pays, tout ce que la grêle a laissé.» 13 Moïse tendit son bâton sur l’Egypte et l’Eternel fit souffler un vent d’est sur le pays toute cette journée-là et toute la nuit. Quand ce fut le matin, le vent d’est avait amené les sauterelles. 14 Elles montèrent sur le pays et se posèrent sur tout le territoire de l’Egypte. Elles étaient en si grande quantité qu’il n’y avait jamais eu et qu’il n’y aura jamais rien de pareil. 15 Elles recouvrirent toute la surface du sol au point que celui-ci fut obscurci. Elles dévorèrent toute la végétation du pays et tous les fruits des arbres, tout ce que la grêle avait laissé, et dans toute l’Egypte il ne resta aucune verdure, ni aux arbres ni à la végétation.

16 Le pharaon se dépêcha d’appeler Moïse et Aaron et dit: «J’ai péché contre l’Eternel, votre Dieu, et contre vous. 17 Cependant, pardonne mon péché pour cette fois encore et priez l’Eternel, votre Dieu, afin qu’il éloigne ce fléau mortel de moi.» 18 Moïse sortit de chez le pharaon et pria l’Eternel. 19 L’Eternel fit souffler un vent d’ouest très fort qui emporta les sauterelles et les précipita dans la mer des Roseaux. Il ne resta pas une seule sauterelle sur tout le territoire de l’Egypte. 20 L’Eternel endurcit le cœur du pharaon et celui-ci ne laissa pas partir les Israélites.

Fléau n° 9: les ténèbres

(Ps 105.28; 78.49) Ap 16.10-11; Jb 18.18

21 L’Eternel dit à Moïse: «Tends ta main vers le ciel et qu’il y ait des ténèbres sur l’Egypte, si fortes qu’on puisse les toucher.» 22 Moïse tendit sa main vers le ciel et il y eut d’épaisses ténèbres dans toute l’Egypte pendant 3 jours. 23 Les gens ne se voyaient pas les uns les autres et personne ne bougea de sa place pendant 3 jours. En revanche, il y avait de la lumière partout où habitaient les Israélites.

24 Le pharaon appela Moïse et dit: «Allez servir l’Eternel. Seul votre petit et votre gros bétail restera, et même vos enfants pourront vous accompagner.» 25 Moïse répondit: «Tu mettras toi-même entre nos mains de quoi faire les sacrifices et les holocaustes que nous offrirons à l’Eternel, notre Dieu. 26 De plus, nos troupeaux partiront avec nous; pas un sabot ne restera. En effet, c’est parmi eux que nous prendrons de quoi servir l’Eternel, notre Dieu, et nous ne saurons pas avant d’être arrivés là-bas ce que nous choisirons pour le service de l’Eternel.» 27 L’Eternel endurcit le cœur du pharaon et celui-ci ne voulut pas les laisser partir. 28 Il dit même à Moïse: «Sors de chez moi! Veille bien à ne plus te présenter devant moi, car le jour où tu le feras, tu mourras.» 29 «Tu l’as dit, répliqua Moïse, je ne me présenterai plus devant toi.»

Luc 10

Mission des 70 disciples

( Mt 11.20-27) Mt 10; 1Tm 5.18

10 Après cela, le Seigneur désigna encore 70 autres disciples et les envoya devant lui deux par deux dans toutes les villes et dans tous les endroits où lui-même devait aller. 2 Il leur dit: «La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson. 3 Allez-y! Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. 4 Ne prenez ni bourse, ni sac, ni sandales et ne saluez personne en chemin. 5 Dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord: ‘Que la paix soit sur cette maison!’ 6 Et s’il se trouve là un homme de paix, votre paix reposera sur lui; sinon, elle reviendra sur vous. 7 Restez dans cette maison, mangez et buvez ce qu’on vous donnera, car l’ouvrier mérite son salaire. N’allez pas de maison en maison. 8 Dans toute ville où vous entrerez et où l’on vous accueillera, mangez ce que l’on vous offrira, 9 guérissez les malades qui s’y trouveront et dites-leur: ‘Le royaume de Dieu s’est approché de vous.’ 10 Mais dans toute ville où vous entrerez et où l’on ne vous accueillera pas, allez dans les rues et dites: 11 ‘Nous secouons contre vous même la poussière de votre ville qui s’est attachée à nos pieds. Sachez cependant que le royaume de Dieu s’est approché [de vous].’ 12 Je vous dis que, ce jour-là, Sodome sera traitée moins sévèrement que cette ville-là.

13 »Malheur à toi, Chorazin, malheur à toi, Bethsaïda, car si les miracles accomplis au milieu de vous l’avaient été dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps que leurs habitants se seraient repentis, habillés d’un sac et assis dans la cendre. 14 C’est pourquoi, lors du jugement Tyr et Sidon seront traitées moins sévèrement que vous. 15 Et toi, Capernaüm, qui as été élevée jusqu’au ciel, tu seras abaissée jusqu’au séjour des morts. 16 Celui qui vous écoute m’écoute, celui qui vous rejette me rejette, et celui qui me rejette rejette celui qui m’a envoyé.»

17 Les 70 revinrent tout joyeux et dirent: «Seigneur, même les démons nous sont soumis en ton nom.» 18 Jésus leur dit: «Je regardais Satan tomber du ciel comme un éclair. 19 Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions et sur toute la puissance de l’ennemi, et rien ne pourra vous nuire. 20 Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis, mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont inscrits dans le ciel.»

21 A ce moment même, Jésus fut rempli de joie par le Saint-Esprit et il dit: «Je te suis reconnaissant, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents et les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te suis reconnaissant car c’est ce que tu as voulu. 22 Mon Père m’a tout donné et personne ne sait qui est le Fils, si ce n’est le Père, ni qui est le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.» 23 Puis il se tourna vers les disciples et leur dit en privé: «Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez! 24 En effet, je vous le dis, beaucoup de prophètes et de rois ont désiré voir ce que vous voyez et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez et ne l’ont pas entendu.»

Parabole du bon Samaritain

Mt 22.34-40; Rm 13.8-10

25 Un professeur de la loi se leva et dit à Jésus pour le mettre à l’épreuve: «Maître, que dois-je faire pour hériter de la vie éternelle?» 26 Jésus lui dit: «Qu’est-il écrit dans la loi? Qu’y lis-tu?» 27 Il répondit: «Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ta pensée, et ton prochain comme toi-même.» 28 «Tu as bien répondu, lui dit Jésus. Fais cela et tu vivras.» 29 Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus: «Et qui est mon prochain?» 30 Jésus reprit la parole et dit: «Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Il tomba entre les mains de brigands qui le dépouillèrent, le rouèrent de coups et s’en allèrent en le laissant à moitié mort. 31 Un prêtre qui, par hasard, descendait par le même chemin vit cet homme et passa à distance. 32 De même aussi un Lévite arriva à cet endroit; il le vit et passa à distance. 33 Mais un Samaritain qui voyageait arriva près de lui et fut rempli de compassion lorsqu’il le vit. 34 Il s’approcha et banda ses plaies en y versant de l’huile et du vin; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui. 35 Le lendemain, [à son départ,] il sortit deux pièces d’argent, les donna à l’aubergiste et dit: ‘Prends soin de lui, et ce que tu dépenseras en plus, je te le rendrai à mon retour.’ 36 Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands?» 37 «C’est celui qui a agi avec bonté envers lui», répondit le professeur de la loi. Jésus lui dit [donc]: «Va agir de la même manière, toi aussi.»

Marthe et Marie

(Jn 11.1-5; 12.1-7) Mt 6.33

38 Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme du nom de Marthe l’accueillit dans sa maison. 39 Elle avait une sœur appelée Marie, qui s’assit aux pieds de Jésus et écoutait ce qu’il disait. 40 Marthe était affairée aux nombreuses tâches du service. Elle survint et dit: «Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma sœur me laisse seule pour servir? Dis-lui donc de venir m’aider.» 41 Jésus lui répondit: «Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses, 42 mais une seule est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, elle ne lui sera pas enlevée.»

FERMER LES PORTES AU DIABLE… (suite3)

Pensée du Jour n°0055 du Mercredi 10 Juin 2020

Texte : Éphésiens 4 : 27

Références :  Genèse 3/1-6; Néhémie 13/4 ; 1 Rois 13/7-24

Il est permis de voir une relation de cause à effet entre les paroles audacieuses et provocatrices du peuple d’Israël et l’attaque d’Amalek.

4.4. La porte de l’incrédulité.

Le comble de l’incrédule, c’est qu’il croit plus facilement au mensonge alors qu’il rejette le fait d’accepter de croire dans la vérité. Genèse 3/1 : Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l’Éternel Dieu avait faits. Il dit à la femme : Dieu a-t-il réellement dit : Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ? Genèse 3/4 : Alors le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez point. Genèse 3/6 : La femme vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence ; elle prit de son fruit, et en mangea ; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d’elle, et il en mangea. L’homme et la femme ont laissé le tentateur s’infiltrer par la porte du doute qu’ils ont accepté quant à ce que Dieu avait dit. Ils ont eu le tort d’accepter de prêter l’oreille aux paroles et aux insinuations calomnieuses du diable sur Dieu.

4.5. La porte de l’imprudence doublée de celles de la naïveté et de l’absence de discernement.

Un homme de Dieu qui explique l’ordre qu’il a reçu du Seigneur. 1 Rois 13/7 : Le roi dit à l’homme de Dieu : Entre avec moi dans la maison, tu prendras quelque nourriture, et je te donnerai un présent. L’homme de Dieu dit au roi : Quand tu me donnerais la moitié de ta maison, je n’entrerais pas avec toi. Je ne mangerai point de pain, et je ne boirai point d’eau dans ce lieu-ci ; car cet ordre m’a été donné, par la parole de l’Éternel : Tu ne mangeras point de pain et tu ne boiras point d’eau, et tu ne prendras pas à ton retour le chemin par lequel tu seras allé. Un vieux prophète qui cherche à tendre un piège à l’homme de Dieu. 1 Rois 13/11 : Or il y avait un vieux prophète qui demeurait à Béthel. Ses fils vinrent lui raconter toutes les choses que l’homme de Dieu avait faites à Béthel ce jour-là, et les paroles qu’il avait dites au roi. Lorsqu’ils en eurent fait le

récit à leur père, il leur dit : Par quel chemin s’en est-il allé ? Ses fils avaient vu par quel chemin s’en était allé l’homme de Dieu qui était venu de Juda. Et il dit à ses fils : Sellez-moi l’âne. Ils lui sellèrent l’âne, et il monta dessus. Il alla après l’homme de Dieu, et il le trouva assis sous un

térébinthe. Il lui dit : Es-tu l’homme de Dieu qui est venu de Juda ? Il répondit : Je le suis. Le mensonge pour tromper contredit l’ordre qui avait

été donné par Dieu. 1 Rois 13/15 : Alors il lui dit : Viens avec moi à la maison, et tu prendras quelque nourriture. Mais il répondit : Je ne puis ni retourner avec toi, ni entrer chez toi. Je ne mangerai point de pain, je ne boirai point d’eau avec toi en ce lieu-ci. Et il lui dit : Moi aussi, je suis prophète comme toi ; et un ange m’a parlé de la part de l’Éternel, et m’a dit : Ramène-le avec toi dans ta maison, et qu’il mange du pain et boive

de l’eau. Il lui mentait. L’homme de Dieu retourna avec lui, et il mangea du pain et but de l’eau dans sa maison. La sanction est inexorable et imparable. 1 Rois 13/20 : Comme ils étaient assis à table, la parole de l’Éternel fut adressée au prophète qui l’avait ramené. 1 Rois 13/24 : L’homme de Dieu s’en alla : et il fut rencontré dans le chemin par un lion qui le tua. Son cadavre était étendu dans le chemin ; l’âne resta près de lui, et le lion se tint à côté du cadavre. Pour avoir été crédule au point de penser que Dieu pouvait donner des ordres, ou doctrines, contradictoires, cet homme a perdu la vie. Le lion qui rôdait l’a dévoré.

4.6. La porte du défaut de la cuirasse.

2 Chroniques 18/33 : Alors un homme tira de son arc au hasard, et frappa le roi d’Israël au défaut de la cuirasse. Le roi dit à celui qui dirigeait son char : Tourne, et fais-moi sortir du champ de bataille, car je suis blessé. Les défauts de la cuirasse sont les points faibles non amenés à la croix ni rejetés. Judas qui aimait l’argent plus que le Seigneur : Jean 13/27 : Dès que le morceau fut donné, Satan entra dans Judas. Jésus lui dit : Ce que tu fais, fais-le promptement. La domination des désirs sensuels : 1 Timothée 5/11 : Mais refuse les jeunes veuves ; car, lorsque la volupté les détache du Christ, elles veulent se marier, et se rendent coupables en ce qu’elles violent leur premier engagement. Avec cela, étant oisives, elles apprennent à aller de maison en maison ; et non seulement elles sont oisives, mais encore causeuses et intrigantes, disant ce qu’il ne faut pas dire. Je veux donc que les jeunes se marient, qu’elles aient des enfants, qu’elles dirigent leur maison, qu’elles ne donnent à l’adversaire aucune occasion de médire… 1 Timothée 5/15 : car déjà quelques-unes se sont détournées pour suivre Satan. Il est permis à une veuve de se remarier, mais pas dans n’importe quelles conditions. Le cas des personnes mentionnées ici concerne celles qui veulent se marier « à tout prix », même à celui de leur engagement à suivre le Seigneur, ce qui est le premier parmi tous.

4.7. La porte de la mondanité et des alliances dangereuses.

2 Corinthiens 6/14 : Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité ? Ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ?