Lecture Biblique du Lundi 1er Juin 2020

Sortie d’Egypte des Israélites 1.115.21

Esclavage d’Israël en Egypte

Gn 46.8-27; Ac 7.14-17; Dt 26.5-6; Ps 105.24-25

1 Voici les noms des fils d’Israël venus en Egypte avec Jacob, chacun accompagné de sa famille: 2 Ruben, Siméon, Lévi, Juda, 3 Issacar, Zabulon, Benjamin, 4 Dan, Nephthali, Gad et Aser. 5 Les personnes issues de Jacob étaient au nombre de 70 en tout. Joseph était alors en Egypte.

6 Puis Joseph mourut, ainsi que tous ses frères et toute cette génération-là. 7 Les Israélites eurent des enfants et pullulèrent; ils devinrent très nombreux et puissants, au point de remplir le pays.

8 Un nouveau roi parvint au pouvoir en Egypte, un roi qui n’avait pas connu Joseph. 9 Il dit à son peuple: «Voilà que les Israélites forment un peuple plus nombreux et plus puissant que nous. 10 Allons! Montrons-nous habiles vis-à-vis de lui: empêchons-le de devenir trop nombreux, car en cas de guerre il se joindrait à nos ennemis pour nous combattre et sortir ensuite du pays.» 11 On établit donc sur lui des chefs de corvées afin de l’accabler de travaux pénibles. C’est ainsi qu’on construisit les villes de Pithom et de Ramsès destinées à servir d’entrepôts au pharaon. 12 Mais plus on accablait les Israélites, plus ils devenaient nombreux et envahissants, au point que l’on éprouva de la haine pour eux. 13 Alors les Egyptiens soumirent les Israélites à un dur esclavage. 14 Ils leur rendirent la vie amère par de lourds travaux avec de l’argile et des briques ainsi que par tous les travaux des champs. Ils leur imposaient toutes ces charges avec cruauté.

15 Le roi d’Egypte parla aussi aux sages-femmes des Hebreux. L’une s’appelait Shiphra et l’autre Pua. 16 Il leur dit: «Quand vous aiderez les femmes des Hebreux à avoir leur enfant et que vous regarderez sur le siège d’accouchement, si c’est un garçon, faites-le mourir; si c’est une fille, laissez-la vivre.» 17 Mais les sages-femmes avaient la crainte de Dieu et elles ne firent pas ce que leur avait dit le roi d’Egypte: elles laissèrent vivre les enfants. 18 Le roi d’Egypte convoqua les sages-femmes et leur dit: «Pourquoi avez-vous agi ainsi et avez-vous laissé vivre les enfants?» 19 Les sages-femmes répondirent au pharaon: «C’est que les femmes des Hebreux ne sont pas comme les Egyptiennes. Elles sont vigoureuses et accouchent avant l’arrivée de la sage-femme.»

20 Dieu fit du bien aux sages-femmes et le peuple devint nombreux et très puissant. 21 Parce que les sages-femmes avaient eu la crainte de Dieu, Dieu fit prospérer leur famille. 22 Alors le pharaon ordonna à tout son peuple: «Vous jetterez dans le fleuve tout garçon qui naîtra et vous laisserez vivre toutes les filles.»

Naissance et jeunesse de Jésus 1.1–4.13

Objectif de l’auteur

Mc 1.1; Ac 1.1-3

1 Plusieurs ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous, 2 d’après ce que nous ont transmis ceux qui ont été des témoins oculaires dès le commencement et qui sont devenus des serviteurs de la parole. 3 Il m’a donc paru bon à moi aussi, qui me suis soigneusement informé sur toutes ces choses dès l’origine, de te les exposer par écrit d’une manière suivie, excellent Théophile, 4 afin que tu reconnaisses la certitude des enseignements que tu as reçus.

Annonce de la naissance de Jean-Baptiste

Jg 13.2; 1S 1

5 Durant le règne d’Hérode sur la Judée, il y avait un prêtre du nom de Zacharie, de la classe d’Abia; sa femme était une descendante d’Aaron et s’appelait Elisabeth. 6 Tous deux étaient justes devant Dieu, ils suivaient d’une manière irréprochable tous les commandements et toutes les lois du Seigneur. 7 Ils n’avaient pas d’enfant, parce qu’Elisabeth était stérile, et ils étaient l’un et l’autre d’un âge avancé.

8 Or, pendant que Zacharie remplissait sa fonction de prêtre devant Dieu – c’était le tour de sa classe – 9 il fut désigné par le sort, d’après la règle en vigueur pour les prêtres, pour entrer dans le temple du Seigneur et y brûler le parfum. 10 Toute la multitude du peuple était dehors en prière, à l’heure de l’offrande du parfum. 11 Alors un ange du Seigneur apparut à Zacharie et se tint debout à droite de l’autel des parfums. 12 Zacharie fut troublé en le voyant et la peur s’empara de lui. 13 Mais l’ange lui dit: «N’aie pas peur, Zacharie, car ta prière a été exaucée. Ta femme Elisabeth te donnera un fils et tu l’appelleras Jean. 14 Il sera pour toi un sujet de joie et d’allégresse et beaucoup se réjouiront de sa naissance, 15 car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira ni vin ni boisson alcoolisée et il sera rempli de l’Esprit saint dès le ventre de sa mère. 16 Il ramènera beaucoup d’Israélites au Seigneur, leur Dieu. 17 Il marchera devant Dieu avec l’esprit et la puissance d’Elie pour ramener le cœur des pères vers leurs enfants et les rebelles à la sagesse des justes, afin de préparer pour le Seigneur un peuple bien disposé.» 18 Zacharie dit à l’ange: «A quoi reconnaîtrai-je cela? En effet, je suis vieux et ma femme est d’un âge avancé.» 19 L’ange lui répondit: «Je suis Gabriel, je me tiens devant Dieu; j’ai été envoyé pour te parler et pour t’annoncer cette bonne nouvelle. 20 Voici, tu seras muet et tu ne pourras plus parler jusqu’au jour où cela arrivera, parce que tu n’as pas cru à mes paroles qui s’accompliront au moment voulu.»

21 Cependant, le peuple attendait Zacharie et s’étonnait qu’il s’attarde si longtemps dans le temple. 22 Quand il sortit, il ne pouvait pas leur parler, et ils comprirent qu’il avait eu une vision dans le temple; il s’exprimait par signes et il resta muet. 23 Lorsque ses jours de service furent terminés, il rentra chez lui. 24 Quelque temps après, sa femme Elisabeth fut enceinte. Elle se cacha pendant cinq mois, disant: 25 «C’est l’œuvre que le Seigneur a faite quand il a porté le regard sur moi pour enlever ce qui faisait ma honte parmi les hommes.»

Annonce de la naissance de Jésus

Mt 1.18-23 (Es 7.14; 1S 2.1-10)

26 Le sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, 27 chez une vierge fiancée à un homme de la famille de David, appelé Joseph. Le nom de la vierge était Marie. 28 L’ange entra chez elle et dit: «Je te salue, toi à qui une grâce a été faite, le Seigneur est avec toi. [Tu es bénie parmi les femmes.]» 29 Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation. 30 L’ange lui dit: «N’aie pas peur, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. 31 Voici que tu seras enceinte. Tu mettras au monde un fils et tu lui donneras le nom de Jésus. 32 Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son ancêtre. 33 Il régnera sur la famille de Jacob éternellement, son règne n’aura pas de fin.» 34 Marie dit à l’ange: «Comment cela se fera-t-il, puisque je n’ai pas de relations avec un homme?» 35 L’ange lui répondit: «Le Saint-Esprit viendra sur toi et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra sera appelé Fils de Dieu. 36 Voici qu’Elisabeth, ta parente, est elle aussi devenue enceinte d’un fils dans sa vieillesse. Celle que l’on appelait ‘la stérile’ est dans son sixième mois. 37 En effet, rien n’est impossible à Dieu.» 38 Marie dit: «Je suis la servante du Seigneur. Que ta parole s’accomplisse pour moi!» Et l’ange la quitta.

39 A la même époque, Marie s’empressa de se rendre dans une ville de la région montagneuse de Juda. 40 Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Elisabeth. 41 Dès qu’Elisabeth entendit la salutation de Marie, son enfant remua brusquement en elle et elle fut remplie du Saint-Esprit. 42 Elle s’écria d’une voix forte: «Tu es bénie parmi les femmes et l’enfant que tu portes est béni. 43 Comment m’est-il accordé que la mère de mon Seigneur vienne vers moi? 44 En effet, dès que j’ai entendu ta salutation, l’enfant a tressailli de joie en moi. 45 Heureuse celle qui a cru, parce que ce qui lui a été dit de la part du Seigneur s’accomplira.»

46 Marie dit: «Mon âme célèbre la grandeur du Seigneur 47 et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur, 48 parce qu’il a porté le regard sur son humble servante. En effet, voici, désormais toutes les générations me diront heureuse, 49 parce que le Tout-Puissant a fait de grandes choses pour moi. Son nom est saint, 50 et sa bonté s’étend de génération en génération sur ceux qui le craignent. 51 Il a agi avec la force de son bras, il a dispersé ceux qui avaient dans le cœur des pensées orgueilleuses. 52 Il a renversé les puissants de leurs trônes et il a élevé les humbles. 53 Il a rassasié de biens les affamés et il a renvoyé les riches les mains vides. 54 Il a secouru Israël, son serviteur, et il s’est souvenu de sa bonté 55 – comme il l’avait dit à nos ancêtres – en faveur d’Abraham et de sa descendance pour toujours.»

56 Marie resta environ trois mois avec Elisabeth, puis elle retourna chez elle.

Naissance de Jean-Baptiste

Gn 21.1-8; Rt 4.13-17

57 Le moment où Elisabeth devait accoucher arriva et elle mit au monde un fils. 58 Ses voisins et ses parents apprirent que le Seigneur avait fait preuve d’une grande bonté envers elle, et ils se réjouirent avec elle. 59 Le huitième jour, ils vinrent pour circoncire l’enfant. Ils voulaient l’appeler Zacharie, d’après le nom de son père, 60 mais sa mère prit la parole et dit: «Non, il sera appelé Jean.» 61 Ils lui dirent: «Il n’y a dans ta parenté personne qui porte ce nom» 62 et ils firent des signes à son père pour savoir comment il voulait qu’on l’appelle. 63 Zacharie demanda une tablette et il écrivit: «Son nom est Jean.» Tous furent dans l’étonnement. 64 Immédiatement sa bouche s’ouvrit, sa langue se délia, et il parlait et bénissait Dieu. 65 La crainte s’empara de tous les habitants des environs, et dans toute la région montagneuse de Judée on s’entretenait de tous ces événements. 66 Tous ceux qui les apprirent les gardèrent dans leur cœur, et ils disaient: «Que sera donc cet enfant?» Et [en effet] la main du Seigneur était avec lui.

67 Son père Zacharie fut rempli du Saint-Esprit et prophétisa en ces termes: 68 «Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, parce qu’il a visité et racheté son peuple. 69 Il nous a donné un puissant Sauveur dans la famille de son serviteur David. 70 C’est ce qu’il avait annoncé par la bouche de ses saints prophètes des temps anciens: 71 un Sauveur qui nous délivre de nos ennemis et de la domination de tous ceux qui nous détestent! 72 Ainsi, il manifeste sa bonté envers nos ancêtres et se souvient de sa sainte alliance, 73 conformément au serment qu’il avait fait à Abraham, notre ancêtre: 74 il avait juré qu’après nous avoir délivrés de nos ennemis il nous accorderait de le servir sans crainte, 75 en marchant devant lui dans la sainteté et dans la justice tous les jours de notre vie.

76 »Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut, car tu marcheras sous le regard du Seigneur pour préparer ses chemins 77 et pour donner à son peuple la connaissance du salut par le pardon de ses péchés, 78 à cause de la profonde bonté de notre Dieu. Grâce à elle, le soleil levant nous a visités d’en haut 79 pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort, pour diriger nos pas sur le chemin de la paix.»

80 L’enfant grandissait et se fortifiait en esprit. Il resta dans les déserts jusqu’au jour où il se présenta devant Israël.

LE RETOUR DE JÉSUS EST PROCHE, OÙ EN ES-TU DANS TA FERMETÉ SUR LE CHEMIN DE LA VIE ÉTERNELLE ET DANS L’OEUVRE DU SEIGNEUR ?

Pensée du Jour n°0047 du Mardi 2 Juin 2020

Texte : 1Thessaloniciens 4 : 16 – 17

Références :  Jean 14 :2-3 ; 2 Timothée 2 :13 ; Galates 2 :6 : 2 Pierre 3 :9

Ce lundi de pentecôte le 1er juin 2020 dans mon divan après un temps de méditation, je m’étais endormi et je vis des signes dans le ciel et j’observais attentivement c’est alors je vis dans un premier temps des hommes et femmes qui étaient enlevé et vis leur forme comme des anges  et je m’étais réveillé c’est alors l’Esprit Saint me chargea de ce fardeau de transmettre au corps du Christ sur terre que tel il a promis et tel il a prêché et tel il a donné la preuve par sa résurrection des morts, Jésus-Christ revient certainement pour enlever son église. Je viens vous attester que devant Dieu et ses saints anges ces paroles sont certaines et tous humains que nous sommes nous devons nous examiner pour voir si nous sommes prêts.

C’est suite à cela que j’ai proposé cette méditation pour nous aider à mieux penser sur le retour du Seigneur autour de 3 grands points tels que :

  1. Quoi retenir de l’enlèvement de l’église
  2. Les choses insignifiantes qui peuvent nous faire manquer l’enlèvement de l’église
  3. Comment garder notre fermeté et travailler à l’œuvre du Seigneur pour l’enlèvement ?
  1. Quoi retenir de l’enlèvement de l’église

 Voici ce que nous vous déclarons d’après la parole du Seigneur : nous les vivants, restés pour le retour du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts. En effet, le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel et ceux qui sont morts en Christ ressusciteront d’abord. Ensuite, nous qui serons encore en vie, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. (1Thessaloniciens 4 : 16 – 17) Lors du retour du Seigneur, c’est Jésus-Christ lui-même qui viendra chercher son église, comme il nous l’a promis à nous ses disciples.  Il y a beaucoup de demeures dans la maison de mon Père. Si ce n’était pas le cas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place. Et puisque je vais vous préparer une place, je reviendrai et je vous prendrai avec moi afin que, là où je suis, vous y soyez aussi. (Jean 14 :2-3)

Dieu est fidèle et ne peut jamais se renier quand il nous fait ses promesses et cela même si nous sommes infidèles (2 Timothée 2 :13). C’est pourquoi nous devons croire entièrement qu’il tiendra Parole et modeler notre vie en fonction de la promesse qu’il nous a fait. Vous pouvez vous rassurer aujourd’hui que vous lisez, il y a de la place pour toute l’humanité sans exception car Dieu ne fait point acception de personne (Galates 2 :6) et ne croyez jamais qu’il a réservé l’enfer pour certains et la vie éternelle pour d’autres. Vous avez à choisir seulement vous-même même si Dieu vous interpelle et vous démontre tout son amour chaque jour pour que vous preniez le chemin de la vie éternelle. La volonté de Dieu est que toute l’humanité soit sauvée et qu’aucun ne périsse. (2 Pierre 3 :9). Qui que tu sois, quelques soit ton état spirituel, moral ou physique présentement tu peux encore être sauvé de la condamnation éternelle et de l’enfer si tu peux seulement te repentir sincèrement de tous tes péchés et iniquités et si tu peux obéir à la voix de l’Éternel ton Dieu qui te parle ce jour en restituant tout ce qui ne t’appartient pas que tu détiens encore, en recherchant la paix avec tous sans hypocrisie et en te mettant à l’œuvre à laquelle Dieu t’a préparé bien avant la fondation de ce monde. N’attend pas le jugement dernier qui arrive bientôt sur le monde entier, tu peux encore être sauvé.

Prière
Seigneur Jésus-Christ à cause de ton amour, viens à mon secours dans ces temps de profonde agitation du monde. Je sais que tu peux encore m’aider à revenir et rester sur le bon chemin. Seigneur, rappelle-moi tout ce que je dois restituer et tout péchés qui est encore en mon sein que je n’ai pas encore confessé. Dans ta miséricorde donne-moi la vraie repentance, celle sans hypocrisie afin que tu me voyes au travers de ton précieux sang pour que je sois pur. Genoux fléchis, Père tout puissant viens à mon secours afin que je ne rate pas l’enlèvement lorsque la trompette sonnera. Amen

LE RETOUR DE JÉSUS EST PROCHE, OÙ EN ES-TU DANS TA FERMETÉ SUR LE CHEMIN DE LA VIE ÉTERNELLE ET DANS L’OEUVRE DU SEIGNEUR ? (Suite 1)

Pensée du Jour n°0048 du Mercredi 3 Juin 2020

Texte : 1 Corinthiens 15 : 51-56

Références :  Esaïe 32 :3 ; Apocalypse 8 : 6 à 11 : 19 ; Jean 5 : 37-38 ; Matthieu 22 :30-32 ; Jean 11 : 26 ; Jacques 4 : 4-10 ; Ephésiens 5 : 24 ; Ephésiens 6 : 1-3

  1. Quoi retenir de l’enlèvement de l’église (suite)

Voici, je vous dis un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons transformés, (1 Corinthiens 15 : 51)

Pourquoi l’apôtre Paul parle d’un mystère, car sans la révélation de Dieu l’enlèvement de l’église restera une cachée à ceux qui ont les yeux mais ne voient rien et des oreilles sans pourvoir rien entendre (Esaïe 32 :3) C’est une grâce pour ceux à qui Dieu donne cette révélation dans leur esprit. Ce mystère demeure encore car l’enlèvement demeure un événement inconnu ou caché avant et même maintenant pour l’humanité mis à part les véritables disciples du Seigneur Jésus-Christ, ceux qui croient entièrement en lui et en son salut par la foi et non par la justice et les œuvres humaines.

En un instant, en un clin d’œil, au son de la dernière trompette. La trompette sonnera, alors les morts ressusciteront incorruptibles et nous, nous serons transformés. (1 Corinthiens 15 : 52)

Cet événement ne sera pas prévisible comme beaucoup le pense. Cela viendra surprendre toute l’humanité même les véritables croyants c’est pourquoi nous devons nous tenir prêt à tout moment. Il y aura une série de trompette, mais c’est à la dernière trompette (Apocalypse 8 : 6 à 11 : 19) que sonnera la trompette pour l’enlèvement. Si vous ne voyez pas sa face et si vous n’entendez pas sa voix (Jean 5 : 37-38) il vous sera impossible d’entendre cette trompette qui sera la clé et le déclic de l’enlèvement. C’est alors que les morts en Christ ressusciteront premièrement avec des corps incorruptibles semblable au corps des anges (Matthieu 22:30-32) car Dieu veut nous prouver qu’il est le Dieu des vivants et non le  Dieu des morts c’est pourquoi celui qui croit en lui ne mourra point (Jean 11 : 26) car même si ce que les hommes appellent la mort arrive, le véritable croyant dort aux yeux de Dieu car à la résurrection des morts, il ressuscitera avec un corps incorruptible et un corps immortel.

 Nous les vivants lors du retour du Seigneur, nous serons changés, une métamorphose complète où nous verront un nouveau corps incorruptible et immortel engloutir le corps mortel de péché. Le royaume de Dieu est éternel car son règne est éternel et spirituel car Dieu est Esprit, c’est pourquoi notre corps actuel qui est terrestre ne peut jamais être semblable à celui que nous aurons dans le royaume éternel de Dieu. Le corps terrestre est corruptible et mortel c’est pourquoi cette transformation est obligatoire et marque le triomphe de Christ sur la mort et son venin qui tire son essence ou son poison du péché et de l’iniquité. La rédemption totale du corps marquera notre victoire sur l’enfer et la condamnation éternelle d’une lutte âpre et acharnée que nous aurions mené chaque jour pour chercher à plaire à Dieu en tout, à nous soumettre et Obéir à Dieu et Dieu seul et ne rien faire sans son ordre (Jacques 4 : 4-10), à nous soumettre et obéir à notre mari en toutes choses et ne rien faire sans son ordre (Ephésiens 5 : 24),  à obéir et nous soumettre à nos parents pendant que nous sommes encore sous leur tutelle et ne rien faire sans leur ordre.(Ephésiens 6 : 1-3).

Prière
Père miséricordieux, Tu es le seul qui connait le jour de l’enlèvement. Quoique je fasse, je ne pourrai éviter ce dernier jour. Je prie Éternel Dieu que Tu me donnes d’être prêt à tout moment car je ne sais ni le jour, ni l’heure de ton retour. Ouvre mes yeux spirituels et permet moi d’être éveillé et non endormi. Que j’apprenne la soumission et l’obéissance en toutes choses pour ne pas être un rebelle à ton autorité oh Dieu et aux autorités que tu as établis sur moi. Que je laisse mes mauvaises habitudes et me concentre sur l’essentiel afin d’être enlevé lorsque tu paraîtras dans toute Ta gloire. Amen