Lecture Biblique du Mercredi 10 Juin 2020

Exode 10

Fléau n° 8: les sauterelles

(Ps 78.46; 105.34-35) Jl 1.2-12; 2.1-11

10 L’Eternel dit à Moïse: «Va trouver le pharaon, car j’ai moi-même rendu son cœur insensible, de même que celui de ses serviteurs, pour faire éclater mes signes miraculeux au milieu d’eux. 2 C’est aussi pour que tu racontes à tes enfants et petits-enfants comment je suis intervenu contre les Egyptiens et quels signes miraculeux j’ai fait éclater au milieu d’eux. Vous saurez ainsi que je suis l’Eternel.»

3 Moïse et Aaron allèrent trouver le pharaon et lui annoncèrent: «Voici ce que dit l’Eternel, le Dieu des Hebreux: Jusqu’à quand refuseras-tu de t’humilier devant moi? Laisse partir mon peuple, afin qu’il me serve. 4 Si tu refuses de laisser partir mon peuple, je ferai venir demain des sauterelles sur tout ton territoire. 5 Elles recouvriront la surface du sol si bien que l’on ne pourra plus le voir. Elles dévoreront tout ce qui n’a pas encore été touché, ce que la grêle vous a laissé; elles dévoreront tous les arbres qui poussent dans vos campagnes. 6 Elles rempliront tes maisons ainsi que celles de tous tes serviteurs et celles de tous les Egyptiens. Tes parents et tes grands-parents n’auront rien vu de pareil depuis qu’ils existent jusqu’à aujourd’hui.» Moïse se détourna du pharaon et sortit de chez lui. 7 Les serviteurs du pharaon lui dirent: «Jusqu’à quand cet homme sera-t-il un piège pour nous? Laisse partir ces gens et qu’ils servent l’Eternel, leur Dieu! Ne vois-tu pas encore que l’Egypte court à sa perte?»

8 On fit revenir Moïse et Aaron vers le pharaon: «Allez servir l’Eternel, votre Dieu, leur dit-il. Qui sont ceux qui partiront?» 9 Moïse répondit: «Nous partirons avec nos enfants et nos vieillards, avec nos fils et nos filles, avec notre petit et notre gros bétail, car c’est pour nous une fête en l’honneur de l’Eternel.» 10 Le pharaon leur dit: «Que l’Eternel soit avec vous aussi sûrement que je vais vous laisser partir, vous et vos enfants! Attention, car le malheur est devant vous! 11 Non et non. Allez servir l’Eternel, mais seulement vous les hommes, puisque c’est ce que vous demandez.» Et on les chassa de chez le pharaon.

12 L’Eternel dit à Moïse: «Tends ta main sur l’Egypte et que les sauterelles montent sur le pays. Qu’elles dévorent toute la végétation du pays, tout ce que la grêle a laissé.» 13 Moïse tendit son bâton sur l’Egypte et l’Eternel fit souffler un vent d’est sur le pays toute cette journée-là et toute la nuit. Quand ce fut le matin, le vent d’est avait amené les sauterelles. 14 Elles montèrent sur le pays et se posèrent sur tout le territoire de l’Egypte. Elles étaient en si grande quantité qu’il n’y avait jamais eu et qu’il n’y aura jamais rien de pareil. 15 Elles recouvrirent toute la surface du sol au point que celui-ci fut obscurci. Elles dévorèrent toute la végétation du pays et tous les fruits des arbres, tout ce que la grêle avait laissé, et dans toute l’Egypte il ne resta aucune verdure, ni aux arbres ni à la végétation.

16 Le pharaon se dépêcha d’appeler Moïse et Aaron et dit: «J’ai péché contre l’Eternel, votre Dieu, et contre vous. 17 Cependant, pardonne mon péché pour cette fois encore et priez l’Eternel, votre Dieu, afin qu’il éloigne ce fléau mortel de moi.» 18 Moïse sortit de chez le pharaon et pria l’Eternel. 19 L’Eternel fit souffler un vent d’ouest très fort qui emporta les sauterelles et les précipita dans la mer des Roseaux. Il ne resta pas une seule sauterelle sur tout le territoire de l’Egypte. 20 L’Eternel endurcit le cœur du pharaon et celui-ci ne laissa pas partir les Israélites.

Fléau n° 9: les ténèbres

(Ps 105.28; 78.49) Ap 16.10-11; Jb 18.18

21 L’Eternel dit à Moïse: «Tends ta main vers le ciel et qu’il y ait des ténèbres sur l’Egypte, si fortes qu’on puisse les toucher.» 22 Moïse tendit sa main vers le ciel et il y eut d’épaisses ténèbres dans toute l’Egypte pendant 3 jours. 23 Les gens ne se voyaient pas les uns les autres et personne ne bougea de sa place pendant 3 jours. En revanche, il y avait de la lumière partout où habitaient les Israélites.

24 Le pharaon appela Moïse et dit: «Allez servir l’Eternel. Seul votre petit et votre gros bétail restera, et même vos enfants pourront vous accompagner.» 25 Moïse répondit: «Tu mettras toi-même entre nos mains de quoi faire les sacrifices et les holocaustes que nous offrirons à l’Eternel, notre Dieu. 26 De plus, nos troupeaux partiront avec nous; pas un sabot ne restera. En effet, c’est parmi eux que nous prendrons de quoi servir l’Eternel, notre Dieu, et nous ne saurons pas avant d’être arrivés là-bas ce que nous choisirons pour le service de l’Eternel.» 27 L’Eternel endurcit le cœur du pharaon et celui-ci ne voulut pas les laisser partir. 28 Il dit même à Moïse: «Sors de chez moi! Veille bien à ne plus te présenter devant moi, car le jour où tu le feras, tu mourras.» 29 «Tu l’as dit, répliqua Moïse, je ne me présenterai plus devant toi.»

Luc 10

Mission des 70 disciples

( Mt 11.20-27) Mt 10; 1Tm 5.18

10 Après cela, le Seigneur désigna encore 70 autres disciples et les envoya devant lui deux par deux dans toutes les villes et dans tous les endroits où lui-même devait aller. 2 Il leur dit: «La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson. 3 Allez-y! Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. 4 Ne prenez ni bourse, ni sac, ni sandales et ne saluez personne en chemin. 5 Dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord: ‘Que la paix soit sur cette maison!’ 6 Et s’il se trouve là un homme de paix, votre paix reposera sur lui; sinon, elle reviendra sur vous. 7 Restez dans cette maison, mangez et buvez ce qu’on vous donnera, car l’ouvrier mérite son salaire. N’allez pas de maison en maison. 8 Dans toute ville où vous entrerez et où l’on vous accueillera, mangez ce que l’on vous offrira, 9 guérissez les malades qui s’y trouveront et dites-leur: ‘Le royaume de Dieu s’est approché de vous.’ 10 Mais dans toute ville où vous entrerez et où l’on ne vous accueillera pas, allez dans les rues et dites: 11 ‘Nous secouons contre vous même la poussière de votre ville qui s’est attachée à nos pieds. Sachez cependant que le royaume de Dieu s’est approché [de vous].’ 12 Je vous dis que, ce jour-là, Sodome sera traitée moins sévèrement que cette ville-là.

13 »Malheur à toi, Chorazin, malheur à toi, Bethsaïda, car si les miracles accomplis au milieu de vous l’avaient été dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps que leurs habitants se seraient repentis, habillés d’un sac et assis dans la cendre. 14 C’est pourquoi, lors du jugement Tyr et Sidon seront traitées moins sévèrement que vous. 15 Et toi, Capernaüm, qui as été élevée jusqu’au ciel, tu seras abaissée jusqu’au séjour des morts. 16 Celui qui vous écoute m’écoute, celui qui vous rejette me rejette, et celui qui me rejette rejette celui qui m’a envoyé.»

17 Les 70 revinrent tout joyeux et dirent: «Seigneur, même les démons nous sont soumis en ton nom.» 18 Jésus leur dit: «Je regardais Satan tomber du ciel comme un éclair. 19 Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions et sur toute la puissance de l’ennemi, et rien ne pourra vous nuire. 20 Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis, mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont inscrits dans le ciel.»

21 A ce moment même, Jésus fut rempli de joie par le Saint-Esprit et il dit: «Je te suis reconnaissant, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents et les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te suis reconnaissant car c’est ce que tu as voulu. 22 Mon Père m’a tout donné et personne ne sait qui est le Fils, si ce n’est le Père, ni qui est le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.» 23 Puis il se tourna vers les disciples et leur dit en privé: «Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez! 24 En effet, je vous le dis, beaucoup de prophètes et de rois ont désiré voir ce que vous voyez et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez et ne l’ont pas entendu.»

Parabole du bon Samaritain

Mt 22.34-40; Rm 13.8-10

25 Un professeur de la loi se leva et dit à Jésus pour le mettre à l’épreuve: «Maître, que dois-je faire pour hériter de la vie éternelle?» 26 Jésus lui dit: «Qu’est-il écrit dans la loi? Qu’y lis-tu?» 27 Il répondit: «Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ta pensée, et ton prochain comme toi-même.» 28 «Tu as bien répondu, lui dit Jésus. Fais cela et tu vivras.» 29 Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus: «Et qui est mon prochain?» 30 Jésus reprit la parole et dit: «Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Il tomba entre les mains de brigands qui le dépouillèrent, le rouèrent de coups et s’en allèrent en le laissant à moitié mort. 31 Un prêtre qui, par hasard, descendait par le même chemin vit cet homme et passa à distance. 32 De même aussi un Lévite arriva à cet endroit; il le vit et passa à distance. 33 Mais un Samaritain qui voyageait arriva près de lui et fut rempli de compassion lorsqu’il le vit. 34 Il s’approcha et banda ses plaies en y versant de l’huile et du vin; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui. 35 Le lendemain, [à son départ,] il sortit deux pièces d’argent, les donna à l’aubergiste et dit: ‘Prends soin de lui, et ce que tu dépenseras en plus, je te le rendrai à mon retour.’ 36 Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands?» 37 «C’est celui qui a agi avec bonté envers lui», répondit le professeur de la loi. Jésus lui dit [donc]: «Va agir de la même manière, toi aussi.»

Marthe et Marie

(Jn 11.1-5; 12.1-7) Mt 6.33

38 Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme du nom de Marthe l’accueillit dans sa maison. 39 Elle avait une sœur appelée Marie, qui s’assit aux pieds de Jésus et écoutait ce qu’il disait. 40 Marthe était affairée aux nombreuses tâches du service. Elle survint et dit: «Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma sœur me laisse seule pour servir? Dis-lui donc de venir m’aider.» 41 Jésus lui répondit: «Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses, 42 mais une seule est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, elle ne lui sera pas enlevée.»

Lecture Biblique du Mardi 9 Juin 2020

Exode 9

Fléau n° 5: la mort du bétail

(Ps 78.48; Jb 9.4) Ml 3.18

9 L’Eternel dit à Moïse: «Va trouver le pharaon et tu lui annonceras: ‘Voici ce que dit l’Eternel, le Dieu des Hebreux: Laisse partir mon peuple afin qu’il me serve. 2 Si tu refuses de le laisser partir et si tu le retiens encore, 3 la main de l’Eternel frappera tes troupeaux dans les champs, les chevaux, les ânes, les chameaux, les bœufs et les brebis; il y aura une mortalité très importante. 4 L’Eternel traitera de manière différente les troupeaux d’Israël et ceux des Egyptiens: rien de tout ce qui appartient aux Israélites ne mourra.’» 5 L’Eternel fixa un moment précis en disant: «Demain, l’Eternel fera cela dans le pays», 6 et il agit ainsi dès le lendemain. Tous les troupeaux des Egyptiens moururent, tandis que pas une seule bête des troupeaux des Israélites ne mourut. 7 Le pharaon s’informa de ce qui était arrivé et constata que pas une seule bête des troupeaux d’Israël n’était morte. Cependant, le cœur du pharaon resta insensible et il ne laissa pas partir le peuple.

Fléau n° 6: les ulcères

Ps 78.50; Dt 28.27; Ap 16.2

8 L’Eternel dit à Moïse et à Aaron: «Remplissez vos mains de cendre de fourneau et que Moïse la jette vers le ciel sous les yeux du pharaon. 9 Elle deviendra une poussière qui couvrira toute l’Egypte et dans toute l’Egypte elle produira, sur les hommes et sur les animaux, des ulcères formés par une éruption de pustules.» 10 Ils prirent de la cendre de fourneau et se présentèrent devant le pharaon. Moïse la jeta vers le ciel et elle produisit sur les hommes et sur les animaux des ulcères formés par une éruption de pustules. 11 Les magiciens furent incapables de se présenter devant Moïse à cause des ulcères. En effet, ils étaient couverts d’ulcères comme tous les Egyptiens. 12 L’Eternel endurcit le cœur du pharaon et celui-ci n’écouta pas Moïse et Aaron. Cela se passa comme l’Eternel l’avait dit à Moïse.

Fléau n° 7: la grêle et la foudre

(Ps 78.47-48; 105.32-33) Ap 8.7; 16.21

13 L’Eternel dit à Moïse: «Lève-toi de bon matin et présente-toi devant le pharaon. Tu lui annonceras: ‘Voici ce que dit l’Eternel, le Dieu des Hebreux: Laisse partir mon peuple afin qu’il me serve. 14 En effet, cette fois, je vais envoyer tous mes fléaux contre ton cœur, contre tes serviteurs et contre ton peuple, afin que tu saches qu’il n’y a personne qui soit pareil à moi sur toute la terre. 15 Si j’étais intervenu pour te frapper de la peste, toi et ton peuple, tu aurais disparu de la terre. 16 Mais voilà pourquoi je t’ai suscité: c’est pour te montrer ma puissance et afin que mon nom soit proclamé sur toute la terre. 17 Si tu t’attaques encore à mon peuple et ne le laisses pas partir, 18 alors je ferai pleuvoir demain, à cette heure, une grêle si forte qu’il n’y en a pas eu de pareille en Egypte depuis le jour de sa fondation jusqu’à maintenant. 19 Fais donc mettre en sécurité tes troupeaux et tout ce qui t’appartient dans les champs. La grêle tombera sur tous les hommes et sur tous les animaux qui se trouveront dans les champs et qui n’auront pas été rassemblés dans les maisons, et ils mourront.’» 20 Les serviteurs du pharaon qui prirent la parole de l’Eternel au sérieux mirent leurs serviteurs et leurs troupeaux à l’abri dans les maisons, 21 tandis que ceux qui ne prirent pas la parole de l’Eternel à cœur laissèrent leurs serviteurs et leurs troupeaux dans les champs.

22 L’Eternel dit à Moïse: «Tends ta main vers le ciel et qu’il tombe de la grêle dans toute l’Egypte. Qu’elle tombe sur les hommes, sur les animaux et sur toutes les herbes des champs en Egypte.» 23 Moïse tendit son bâton vers le ciel et l’Eternel envoya des coups de tonnerre et de la grêle; la foudre s’abattit sur la terre. L’Eternel fit pleuvoir de la grêle sur l’Egypte. 24 Il tomba de la grêle accompagnée de foudre; elle était tellement forte qu’il n’y en avait pas eu de pareille dans toute l’Egypte depuis qu’elle existe en tant que nation. 25 Dans toute l’Egypte, la grêle frappa tout ce qui se trouvait dans les champs, hommes ou animaux; elle frappa aussi toute la végétation et brisa tous les arbres. 26 Ce fut seulement dans la région de Gosen, là où se trouvaient les Israélites, qu’il n’y eut pas de grêle.

27 Le pharaon fit appeler Moïse et Aaron, et il leur dit: «Cette fois-ci, j’ai péché. C’est l’Eternel qui est juste, et mon peuple et moi nous sommes coupables. 28 Priez l’Eternel pour qu’il n’y ait plus de coups de tonnerre ni de grêle et je vous laisserai partir, on ne vous retiendra plus.» 29 Moïse lui dit: «Quand je sortirai de la ville, je lèverai les mains vers l’Eternel. Les coups de tonnerre cesseront et il n’y aura plus de grêle, afin que tu saches que la terre appartient à l’Eternel. 30 Cependant, je sais que toi et tes serviteurs, vous ne craindrez pas encore l’Eternel Dieu.»

31 Le lin et l’orge avaient été touchés parce que l’orge était déjà en épis et que c’était l’époque de la floraison du lin. 32 Quant au blé et à l’épeautre, ils n’avaient pas été touchés parce qu’ils sont plus tardifs. 33 Moïse sortit de chez le pharaon pour se rendre à l’extérieur de la ville, et il leva les mains vers l’Eternel. Les coups de tonnerre et la grêle s’arrêtèrent et la pluie ne tomba plus sur la terre. 34 Voyant que la pluie, la grêle et les coups de tonnerre s’étaient arrêtés, le pharaon continua de pécher et rendit son cœur plus insensible encore, tout comme ses serviteurs. 35 Le cœur du pharaon s’endurcit et il ne laissa pas partir les Israélites. Cela se passa comme l’Eternel l’avait dit par l’intermédiaire de Moïse.

Luc 9

Mission des douze apôtres

( Mt 10; 14.1-2; Mc 6.7-16) Lc 6.12-16; 10.1-16

9 Jésus rassembla les douze [apôtres] et leur donna puissance et autorité pour chasser tous les démons et guérir les maladies. 2 Il les envoya proclamer le royaume de Dieu et guérir les malades. 3 «Ne prenez rien pour le voyage, leur dit-il, ni bâtons, ni sac, ni pain, ni argent, et n’ayez pas deux chemises [chacun]. 4 Quelle que soit la maison où vous entrez, restez-y, et c’est de là que vous partirez. 5 Si l’on ne vous accueille pas, sortez de cette ville et secouez la poussière de vos pieds en témoignage contre eux.» 6 Ils partirent et allèrent de village en village; ils annonçaient la bonne nouvelle et faisaient partout des guérisons.

7 Hérode le tétrarque entendit parler de tout ce qui se passait; il ne savait que penser, car les uns disaient que Jean était ressuscité, 8 d’autres qu’Elie était apparu et d’autres qu’un des prophètes d’autrefois était ressuscité. 9 Mais Hérode disait: «J’ai fait décapiter Jean. Qui donc est cet homme à propos duquel j’entends dire de telles choses?» et il cherchait à le voir.

Multiplication des pains pour 5000 hommes

( Mt 14.13-21; Mc 6.30-44; Jn 6.1-14)

10 A leur retour, les apôtres racontèrent à Jésus tout ce qu’ils avaient fait. Il les prit avec lui et se retira à l’écart, du côté d’une ville appelée Bethsaïda. 11 Mais les gens l’apprirent et le suivirent. Jésus les accueillit; il leur parlait du royaume de Dieu et il guérissait ceux qui en avaient besoin.

12 Comme le jour commençait à baisser, les douze s’approchèrent et lui dirent: «Renvoie la foule, afin qu’elle aille dans les villages et dans les campagnes des environs pour se loger et pour trouver de quoi manger, car nous sommes ici dans un endroit désert.» 13 Mais Jésus leur dit: «Donnez-leur vous-mêmes à manger!» Ils répondirent: «Nous n’avons pas plus de cinq pains et deux poissons, à moins d’aller nous-mêmes acheter des vivres pour tout ce peuple.» 14 En effet, il y avait environ 5000 hommes. Jésus dit à ses disciples: «Faites-les asseoir par groupes de 50.» 15 C’est ce qu’ils firent, et tout le monde s’assit. 16 Jésus prit les cinq pains et les deux poissons, leva les yeux vers le ciel et les bénit. Puis il les rompit et les donna aux disciples afin qu’ils les distribuent à la foule. 17 Tous mangèrent et furent rassasiés, et l’on emporta douze paniers pleins des morceaux qui restaient.

Pierre reconnaît Jésus comme le Messie

( Mt 16.13-28; Mc 8.27-9.1) Jn 6.67-71

18 Un jour, Jésus priait à l’écart et ses disciples étaient avec lui. Il leur posa cette question: «Qui suis-je, d’après les foules?» 19 Ils répondirent: «D’après les uns, Jean-Baptiste; d’après certains, Elie; d’après d’autres, un des prophètes d’autrefois qui est ressuscité.» 20 «Et d’après vous, qui suis-je?» leur demanda-t-il. Pierre répondit: «Le Messie de Dieu.» 21 Jésus leur recommanda sévèrement de ne le dire à personne. 22 Il ajouta qu’il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, par les chefs des prêtres et par les spécialistes de la loi, qu’il soit mis à mort et qu’il ressuscite le troisième jour.

23 Puis il dit à tous: «Si quelqu’un veut être mon disciple, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge [chaque jour] de sa croix et qu’il me suive, 24 car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la sauvera. 25 Que sert-il à un homme de gagner le monde entier, s’il se perd ou se détruit lui-même? 26 En effet, celui qui aura honte de moi et de mes paroles, le Fils de l’homme aura honte de lui, quand il viendra dans sa gloire et dans celle du Père et des saints anges. 27 Je vous le dis en vérité, quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront pas avant d’avoir vu le royaume de Dieu.»

La transfiguration

( Mt 17.1-9; Mc 9.2-10) 2P 1.16-18

28 Environ huit jours après avoir dit ces paroles, Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il monta sur la montagne pour prier. 29 Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage changea et son vêtement devint d’une blancheur éclatante. 30 Et voici que deux hommes s’entretenaient avec lui: c’étaient Moïse et Elie; 31 apparaissant dans la gloire, ils parlaient de son prochain départ qui allait s’accomplir à Jérusalem. 32 Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil mais, restés éveillés, ils virent la gloire de Jésus et les deux hommes qui étaient avec lui. 33 Au moment où ces hommes se séparaient de Jésus, Pierre lui dit: «Maître, il est bon que nous soyons ici. Faisons trois abris: un pour toi, un pour Moïse et un pour Elie.» Il ne savait pas ce qu’il disait. 34 Il parlait encore quand une nuée vint les couvrir; les disciples furent saisis de frayeur en les voyant disparaître dans la nuée. 35 Et de la nuée sortit une voix qui dit: «Celui-ci est mon Fils bien-aimé: écoutez-le!» 36 Quand la voix se fit entendre, Jésus se retrouva seul. Les disciples gardèrent le silence et, à cette époque-là, ils ne racontèrent rien à personne de ce qu’ils avaient vu.

Guérison d’un démoniaque

( Mt 17.14-23; Mc 9.14-32) Mc 1.23-27

37 Le lendemain, lorsqu’ils furent descendus de la montagne, une grande foule vint à la rencontre de Jésus. 38 Alors, du milieu de la foule, un homme s’écria: «Maître, je t’en prie, jette les regards sur mon fils, car c’est mon fils unique. 39 Un esprit s’empare de lui et tout à coup il pousse des cris; l’esprit le secoue violemment, le fait écumer et le quitte à grand-peine, après l’avoir tout brisé. 40 J’ai prié tes disciples de le chasser et ils n’ont pas pu.» 41 «Génération incrédule et perverse, répondit Jésus, jusqu’à quand serai-je avec vous et devrai-je vous supporter? Amène ton fils ici.» 42 Tandis que l’enfant s’approchait, le démon le jeta par terre et le secoua violemment, mais Jésus menaça l’esprit impur, guérit l’enfant et le rendit à son père. 43 Tous furent frappés par la grandeur de Dieu. Alors que chacun s’émerveillait de tout ce que faisait Jésus, il dit à ses disciples: 44 «Quant à vous, écoutez bien ceci: le Fils de l’homme doit être livré entre les mains des hommes.» 45 Cependant, ils ne comprenaient pas cette parole; elle était voilée pour eux afin qu’ils n’en saisissent pas le sens, et ils avaient peur de l’interroger à ce sujet.

Petits et grands dans le royaume de Dieu

( Mt 18.1-5; Mc 9.33-42)

46 Ils eurent une discussion entre eux pour savoir lequel parmi eux était le plus grand. 47 Jésus connaissait la pensée de leur cœur; il prit un petit enfant, le plaça près de lui 48 et leur dit: «Celui qui accueille en mon nom ce petit enfant, c’est moi-même qu’il accueille, et celui qui m’accueille accueille celui qui m’a envoyé. En effet, celui qui est le plus petit parmi vous tous, c’est celui-là qui est grand.»

49 Jean prit la parole et dit: «Maître, nous avons vu quelqu’un chasser des démons en ton nom et nous l’en avons empêché, parce qu’il ne nous suit pas.» 50 «Ne l’en empêchez pas, lui répondit Jésus, car celui qui n’est pas contre nous est pour nous.»

De la Galilée à Jérusalem 9.51–21.38

Jésus en Samarie

2R 1

51 Lorsque approchèrent les jours où il devait être enlevé du monde, Jésus prit la décision de se rendre à Jérusalem. 52 Il envoya devant lui des messagers qui se mirent en route et entrèrent dans un village samaritain pour lui préparer un logement. 53 Mais on refusa de l’accueillir parce qu’il se dirigeait vers Jérusalem. 54 Voyant cela, ses disciples Jacques et Jean dirent: «Seigneur, veux-tu que nous ordonnions au feu de descendre du ciel et de les consumer [comme l’a fait Elie]?» 55 Jésus se tourna vers eux et leur adressa des reproches [en disant: «Vous ne savez pas de quel esprit vous êtes animés. 56 En effet, le Fils de l’homme n’est pas venu pour perdre les âmes des hommes, mais pour les sauver.»] Et ils allèrent dans un autre village.

Mt 8.19-22

57 Pendant qu’ils étaient en chemin, un homme lui dit: «[Seigneur,] je te suivrai partout où tu iras.» 58 Jésus lui répondit: «Les renards ont des tanières et les oiseaux du ciel ont des nids, mais le Fils de l’homme n’a pas un endroit où il puisse reposer sa tête.» 59 Il dit à un autre: «Suis-moi.» Il répondit: «Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père.» 60 Mais Jésus lui dit: «Laisse les morts enterrer leurs morts et toi, va annoncer le royaume de Dieu.» 61 Un autre dit: «Je te suivrai, Seigneur, mais permets-moi d’aller d’abord faire mes adieux à ceux de ma maison.» 62 Jésus lui répondit: «Celui qui met la main à la charrue et regarde en arrière n’est pas fait pour le royaume de Dieu.»

Lecture Biblique du Lundi 8 Juin 2020

Exode 8 L’Eternel dit à Moïse: «Dis à Aaron: ‘Tends la main, avec ton bâton, sur les rivières, les ruisseaux et les étangs, et fais-en monter les grenouilles sur l’Egypte.’» 2 Aaron tendit sa main sur les cours d’eau de l’Egypte et les grenouilles en sortirent et recouvrirent l’Egypte. 3 Cependant les magiciens en firent autant par leurs sortilèges: ils firent monter les grenouilles sur l’Egypte.

4 Le pharaon appela Moïse et Aaron et dit: «Priez l’Eternel afin qu’il éloigne les grenouilles de moi et de mon peuple, et je laisserai le peuple partir pour offrir des sacrifices à l’Eternel.» 5 Moïse dit au pharaon: «A toi l’honneur de me fixer le moment où je dois prier pour toi, pour tes serviteurs et pour ton peuple afin que l’Eternel éloigne les grenouilles de toi et de tes maisons. Il n’en restera que dans le fleuve.» 6 Il répondit: «Demain.» Moïse dit: «Cela se passera comme cela afin que tu saches qu’il n’y a personne qui soit pareil à l’Eternel, notre Dieu. 7 Les grenouilles s’éloigneront de toi et de tes maisons, de tes serviteurs et de ton peuple. Il n’en restera que dans le fleuve.» 8 Moïse et Aaron sortirent de chez le pharaon. Puis Moïse cria à l’Eternel à cause des grenouilles dont il avait frappé le pharaon. 9 L’Eternel fit ce que demandait Moïse et les grenouilles moururent dans les maisons, les cours intérieures et les champs. 10 On en fit des tas et des tas, et le pays fut infecté. 11 Voyant qu’il y avait du répit, le pharaon rendit son cœur plus insensible encore et n’écouta pas Moïse et Aaron. Cela se passa comme l’Eternel l’avait dit.

Fléau n° 3: les moustiques

Ps 105.31; 2Tm 3.8-9

12 L’Eternel dit à Moïse: «Dis à Aaron: ‘Tends ton bâton et frappe la poussière de la terre.’ Elle se changera en moustiques dans toute l’Egypte.» 13 C’est ce qu’ils firent. Aaron tendit la main avec son bâton et frappa la poussière de la terre. Elle fut changée en moustiques sur les hommes et sur les animaux. Toute la poussière de la terre fut changée en moustiques, dans toute l’Egypte. 14 Les magiciens employèrent leurs sortilèges pour produire les moustiques, mais ils n’y parvinrent pas. Les moustiques étaient sur les hommes et sur les animaux. 15 Les magiciens dirent au pharaon: «C’est le doigt de Dieu!» Le cœur du pharaon s’endurcit et il n’écouta pas Moïse et Aaron. Cela se passa comme l’Eternel l’avait dit.

Fléau n° 4: les mouches venimeuses

Ps 78.45; 105.31

16 L’Eternel dit à Moïse: «Lève-toi de bon matin et présente-toi devant le pharaon; il sortira pour aller près de l’eau. Tu lui annonceras: ‘Voici ce que dit l’Eternel: Laisse partir mon peuple afin qu’il me serve. 17 Si tu ne laisses pas partir mon peuple, j’enverrai les mouches venimeuses contre toi, contre tes serviteurs, ton peuple et tes maisons. Les maisons des Egyptiens seront remplies de mouches et le sol en sera couvert. 18 Cependant, ce jour-là, je traiterai de manière différente la région de Gosen où habite mon peuple: il n’y aura pas de mouches là-bas afin que tu saches que moi, l’Eternel, je suis présent dans cette région. 19 Je placerai une séparation entre mon peuple et le tien. Ce signe sera pour demain.’» 20 C’est ce que fit l’Eternel. Une grande quantité de mouches venimeuses vint dans la maison du pharaon et de ses serviteurs, et toute l’Egypte fut dévastée par les mouches.

21 Le pharaon appela Moïse et Aaron et dit: «Allez-y, offrez des sacrifices à votre Dieu dans le pays.» 22 Moïse répondit: «Il n’est pas convenable d’agir ainsi. En effet, nous offririons à l’Eternel, notre Dieu, des sacrifices qui font horreur aux Egyptiens. Et si nous offrons sous les yeux des Egyptiens des sacrifices qui leur font horreur, ne nous lanceront-ils pas des pierres? 23 Nous ferons trois journées de marche dans le désert et alors nous offrirons des sacrifices à l’Eternel, notre Dieu, conformément à ce qu’il nous dira.» 24 Le pharaon dit: «Je vous laisserai partir pour offrir des sacrifices à l’Eternel, votre Dieu, dans le désert. Seulement, vous ne vous éloignerez pas en y allant. Priez pour moi!» 25 Moïse répondit: «Dès que je serai sorti de chez toi, je prierai l’Eternel. Demain, les mouches s’éloigneront du pharaon, de ses serviteurs et de son peuple. Mais que le pharaon ne nous trompe plus en refusant de laisser le peuple partir pour offrir des sacrifices à l’Eternel!» 26 Moïse sortit de chez le pharaon et pria l’Eternel. 27 L’Eternel fit ce que demandait Moïse et les mouches s’éloignèrent du pharaon, de ses serviteurs et de son peuple. Il n’en resta pas une. 28 Cependant, cette fois encore, le pharaon rendit son cœur insensible et ne laissa pas partir le peuple.

Luc 8 Ensuite, Jésus alla de ville en ville et de village en village. Il prêchait et annonçait la bonne nouvelle du royaume de Dieu. Les douze l’accompagnaient, 2 avec quelques femmes qui avaient été guéries d’esprits mauvais et de maladies: Marie, dite de Magdala, dont étaient sortis sept démons, 3 Jeanne, femme de Chuza l’intendant d’Hérode, Susanne et beaucoup d’autres, qui le servaient en l’assistant de leurs biens.

Le semeur et les terrains

( Mt 13.1-23; Mc 4.1-20)

4 Une grande foule se rassembla et des gens vinrent vers lui de diverses villes. Alors il dit cette parabole: 5 «Un semeur sortit pour semer sa semence. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin; elle fut piétinée et les oiseaux du ciel la mangèrent. 6 Une autre partie tomba sur un sol pierreux; quand elle eut poussé, elle sécha, parce qu’elle manquait d’humidité. 7 Une autre partie tomba au milieu des ronces; les ronces poussèrent avec elle et l’étouffèrent. 8 Une autre partie tomba dans la bonne terre; quand elle eut poussé, elle produisit du fruit au centuple.» Après cela, Jésus dit à haute voix: «Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.»

9 Ses disciples lui demandèrent ce que signifiait cette parabole. 10 Il répondit: «Il vous a été donné, à vous, de connaître les mystères du royaume de Dieu; mais pour les autres, cela est dit en paraboles, afin qu’en voyant ils ne voient pas et qu’en entendant ils ne comprennent pas. 11 Voici ce que signifie cette parabole: la semence, c’est la parole de Dieu. 12 Ceux qui sont le long du chemin, ce sont ceux qui entendent; puis le diable vient et enlève la parole de leur cœur, de peur qu’ils ne croient et soient sauvés. 13 Ceux qui sont sur le sol pierreux, ce sont ceux qui, lorsqu’ils entendent la parole, l’acceptent avec joie; mais ils n’ont pas de racine, ils croient pour un temps et abandonnent au moment de l’épreuve. 14 Ce qui est tombé parmi les ronces, ce sont ceux qui ont entendu la parole, mais en cours de route ils la laissent étouffer par les préoccupations, les richesses et les plaisirs de la vie, et ils ne parviennent pas à maturité. 15 Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui ont entendu la parole avec un cœur honnête et bon, la retiennent et portent du fruit avec persévérance.

( Mc 4.21-25) Mt 5.15-16; Lc 11.33-36

16 »Personne n’allume une lampe pour la couvrir d’un vase ou la mettre sous un lit, mais il la met sur un support, afin que ceux qui entrent voient la lumière. 17 Il n’y a en effet rien de caché qui ne doive être mis en lumière, rien de secret qui ne doive être connu et mis au jour. 18 Faites donc bien attention à la manière dont vous écoutez, car on donnera à celui qui a, mais à celui qui n’a pas on enlèvera même ce qu’il croit avoir.»

( Mt 12.46-50; Mc 3.31-35)

19 La mère et les frères de Jésus vinrent le trouver, mais ils ne pouvaient pas l’approcher à cause de la foule. 20 On lui dit: «Ta mère et tes frères sont dehors et ils désirent te voir.» 21 Mais il répondit: «Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la mettent en pratique.»

Jésus plus fort que la nature et les démons

( Mt 8.23-34; Mc 4.35-5.20) Ps 107.23-31; 1Jn 3.8

22 Un jour, Jésus monta dans une barque avec ses disciples. Il leur dit: «Passons sur l’autre rive du lac.» Et ils partirent. 23 Pendant qu’ils naviguaient, Jésus s’endormit. Un tourbillon s’abattit sur le lac, la barque se remplissait d’eau et ils étaient en danger. 24 Ils s’approchèrent et le réveillèrent en disant: «Maître, maître, nous allons mourir.» Il se réveilla et menaça le vent et les flots. Ceux-ci s’apaisèrent et il y eut un calme plat. 25 Puis il leur dit: «Où est votre foi?» Saisis de frayeur et d’étonnement, ils se dirent les uns aux autres: «Qui est donc cet homme? Il donne des ordres même au vent et à l’eau, et ils lui obéissent!»

26 Ils abordèrent dans le pays des Gadaréniens, qui est vis-à-vis de la Galilée. 27 Lorsque Jésus fut descendu à terre, un homme de la ville vint à sa rencontre; il avait des démons depuis assez longtemps. Il ne portait pas de vêtement et n’habitait pas dans une maison, mais dans les tombeaux. 28 Quand il vit Jésus, il poussa un cri, se jeta à ses pieds et dit d’une voix forte: «Que me veux-tu, Jésus, Fils du Dieu très-haut? Je t’en supplie, ne me tourmente pas.» 29 Jésus ordonnait en effet à l’esprit impur de sortir de cet homme, car il s’était emparé de lui depuis longtemps. On attachait le démoniaque avec des chaînes et on lui mettait les fers aux pieds pour le garder, mais il rompait les liens et il était entraîné par le démon dans les endroits déserts. 30 Jésus lui demanda: «Quel est ton nom?» «Légion», répondit-il, car de nombreux démons étaient entrés en lui. 31 Ils suppliaient Jésus de ne pas leur ordonner d’aller dans l’abîme. 32 Il y avait là, sur la montagne, un grand troupeau de porcs en train de chercher à manger. Les démons supplièrent Jésus de leur permettre d’entrer dans ces porcs. Il le leur permit. 33 Les démons sortirent de cet homme, entrèrent dans les porcs, et le troupeau se précipita du haut de la falaise dans le lac et se noya. 34 Quand les gardiens du troupeau virent ce qui était arrivé, ils s’enfuirent et rapportèrent la nouvelle dans la ville et dans les campagnes. 35 Les gens allèrent voir ce qui était arrivé. Ils vinrent vers Jésus et trouvèrent assis à ses pieds l’homme dont les démons étaient sortis; il était habillé et dans son bon sens. Ils furent saisis de frayeur. 36 Ceux qui avaient été témoins de la scène leur racontèrent comment le démoniaque avait été guéri. 37 Alors tous les habitants du pays des Gadaréniens demandèrent à Jésus de s’en aller de chez eux, car ils étaient saisis d’une grande crainte. Jésus monta dans la barque pour repartir. 38 L’homme dont les démons étaient sortis le priait de le laisser rester avec lui, mais Jésus le renvoya en disant: 39 «Retourne dans ta maison et raconte tout ce que Dieu a fait pour toi.» Il s’en alla et proclama dans toute la ville tout ce que Jésus avait fait pour lui.

Guérison d’une femme et résurrection d’une fillette

( Mt 9.18-26; Mc 5.21-43) Lc 7.11-17

40 A son retour, Jésus fut accueilli par la foule, car tous l’attendaient. 41 Voici qu’arriva un homme du nom de Jaïrus; il était chef de la synagogue. Il se jeta à ses pieds et le supplia d’entrer dans sa maison, 42 parce qu’il avait une fille unique d’environ 12 ans qui était mourante. Pendant que Jésus s’y rendait, la foule le serrait de tous côtés.

43 Or il y avait une femme qui souffrait d’hémorragies depuis 12 ans; elle avait dépensé tout son bien chez les médecins, mais aucun n’avait pu la guérir. 44 Elle s’approcha par-derrière et toucha le bord du vêtement de Jésus. Son hémorragie s’arrêta immédiatement. 45 Jésus dit: «Qui m’a touché?» Comme tous s’en défendaient, Pierre et ceux qui étaient avec lui dirent: «Maître, la foule t’entoure et te presse, [et tu dis: ‘Qui m’a touché?’]» 46 Mais Jésus répondit: «Quelqu’un m’a touché, car j’ai senti qu’une force était sortie de moi.» 47 Voyant qu’elle n’était pas passée inaperçue, la femme vint toute tremblante se jeter à ses pieds; elle déclara devant tout le peuple pourquoi elle l’avait touché et comment elle avait été immédiatement guérie. 48 Alors il lui dit: «Ma fille, [prends courage,] ta foi t’a sauvée. Pars dans la paix!»

49 Jésus parlait encore quand quelqu’un arriva de chez le chef de la synagogue et [lui] dit: «Ta fille est morte, ne dérange plus le maître.» 50 Mais Jésus, qui avait entendu, dit au chef de la synagogue: «N’aie pas peur, crois seulement, et elle sera sauvée.» 51 Lorsqu’il fut arrivé à la maison, il ne laissa personne entrer [avec lui], sauf Pierre, Jean et Jacques, ainsi que le père et la mère de l’enfant. 52 Tous pleuraient et se lamentaient sur elle. Alors Jésus dit: «Ne pleurez pas, [car] elle n’est pas morte, mais elle dort.» 53 Ils se moquaient de lui, sachant qu’elle était morte. 54 Mais il [les fit tous sortir,] prit la jeune fille par la main et dit d’une voix forte: «Mon enfant, lève-toi.» 55 Son esprit revint en elle et elle se leva immédiatement; Jésus ordonna de lui donner à manger. 56 Les parents de la jeune fille furent remplis d’étonnement; il leur recommanda de ne dire à personne ce qui était arrivé.

Lecture Biblique du Dimanche 7 Juin 2020

Exode 7

Le bâton changé en serpent

Ex 6.6-13; 4.1-17; 3.18-20; 2Tm 3.8-9

7 L’Eternel dit à Moïse: «Regarde, je te fais Dieu pour le pharaon, et ton frère Aaron sera ton prophète. 2 Toi, tu diras tout ce que je t’ordonnerai et ton frère Aaron parlera au pharaon pour qu’il laisse les Israélites partir de son pays. 3 De mon côté, j’endurcirai le cœur du pharaon et je multiplierai mes signes et mes miracles en Egypte. 4 Le pharaon ne vous écoutera pas. Je porterai la main contre l’Egypte et c’est par de grands actes de jugement que je ferai sortir d’Egypte mes armées, mon peuple, les Israélites. 5 Les Egyptiens reconnaîtront que je suis l’Eternel lorsque je déploierai ma puissance contre l’Egypte et ferai sortir les Israélites du milieu d’eux.»

6 Moïse et Aaron se conformèrent à ce que l’Eternel leur avait ordonné, c’est ce qu’ils firent. 7 Moïse était âgé de 80 ans et Aaron de 83 ans lorsqu’ils parlèrent au pharaon.

8 L’Eternel dit à Moïse et à Aaron: 9 «Si le pharaon vous dit: ‘Faites un miracle!’ tu ordonneras à Aaron: ‘Prends ton bâton et jette-le devant le pharaon.’ Le bâton se changera alors en serpent.» 10 Moïse et Aaron allèrent trouver le pharaon et se conformèrent à ce que l’Eternel avait ordonné: Aaron jeta son bâton devant le pharaon et devant ses serviteurs, et il se changea en serpent. 11 Cependant, le pharaon appela des sages et des sorciers, et les magiciens d’Egypte, eux aussi, en firent autant par leurs sortilèges. 12 Ils jetèrent tous leurs bâtons et ceux-ci se changèrent en serpents. Mais le bâton d’Aaron engloutit les leurs. 13 Le cœur du pharaon s’endurcit et il n’écouta pas Moïse et Aaron. Cela se passa comme l’Eternel l’avait dit.

Fléau n° 1: l’eau changée en sang

(Ps 105.26-29; 78.44) (Ap 8.8-9; 16.3-6)

14 L’Eternel dit à Moïse: «Le pharaon a le cœur insensible, il refuse de laisser partir le peuple. 15 Va trouver le pharaon dès le matin; il sortira pour aller près de l’eau et tu te présenteras devant lui au bord du fleuve. Tu prendras à la main le bâton qui a été changé en serpent 16 et tu diras au pharaon: ‘L’Eternel, le Dieu des Hebreux, m’a envoyé vers toi pour te dire: Laisse partir mon peuple afin qu’il me serve dans le désert, et jusqu’à présent tu n’as pas écouté. 17 Voici ce que dit l’Eternel: Cette fois, tu reconnaîtras que je suis l’Eternel. Je vais frapper l’eau du Nil avec le bâton qui est dans ma main et elle sera changée en sang. 18 Les poissons qui sont dans le fleuve mourront, le fleuve deviendra infect et les Egyptiens renonceront à en boire l’eau.’»

19 L’Eternel dit à Moïse: «Ordonne à Aaron: ‘Prends ton bâton et tends ta main sur l’eau des Egyptiens, sur leurs rivières, leurs ruisseaux, leurs étangs et tous leurs réservoirs d’eau.’ Elle deviendra du sang. Ainsi il y aura du sang dans toute l’Egypte, même dans les récipients en bois et en pierre.» 20 Moïse et Aaron se conformèrent à ce que l’Eternel avait ordonné. Aaron leva le bâton et frappa l’eau du Nil sous les yeux du pharaon et de ses serviteurs, et toute l’eau du fleuve fut changée en sang. 21 Les poissons qui étaient dans le fleuve moururent, le fleuve devint infect, les Egyptiens ne purent plus en boire l’eau et il y eut du sang dans toute l’Egypte. 22 Cependant, les magiciens d’Egypte en firent autant par leurs sortilèges. Le cœur du pharaon s’endurcit et il n’écouta pas Moïse et Aaron. Cela se passa comme l’Eternel l’avait dit. 23 Le pharaon se détourna d’eux et rentra chez lui; il ne prit même pas ces événements à cœur. 24 Tous les Egyptiens creusèrent aux environs du fleuve pour trouver de l’eau à boire, car ils ne pouvaient pas boire de l’eau du Nil.

Fléau n° 2: les grenouilles

Ps 78.45; 105.30; Ap 16.13

25 Sept jours passèrent après que l’Eternel eut frappé le Nil. 26 L’Eternel dit à Moïse: «Va trouver le pharaon et tu lui annonceras: ‘Voici ce que dit l’Eternel: Laisse partir mon peuple afin qu’il me serve. 27 Si tu refuses de le laisser partir, je frapperai tout ton territoire par des grenouilles. 28 Le fleuve pullulera de grenouilles; elles en sortiront et pénétreront dans ta maison, dans ta chambre à coucher et dans ton lit, chez tes serviteurs et ton peuple, dans tes fours et tes pétrins. 29 Les grenouilles grimperont sur toi, sur ton peuple et sur tous tes serviteurs.’»

Luc 7

Guérison d’un esclave à Capernaüm

Mt 8.5-13

7 Après avoir prononcé toutes ces paroles devant le peuple qui l’écoutait, Jésus entra dans Capernaüm. 2 Un officier romain avait un esclave auquel il était très attaché et qui était malade, sur le point de mourir. 3 Il entendit parler de Jésus et il lui envoya quelques anciens des Juifs pour lui demander de venir guérir son esclave. 4 Ils arrivèrent vers Jésus et le supplièrent avec insistance, disant: «Il mérite que tu lui accordes cela, 5 car il aime notre nation et c’est lui qui a fait construire notre synagogue.» 6 Jésus partit avec eux. Il n’était plus très loin de la maison quand l’officier envoya des amis [vers lui] pour lui dire: «Seigneur, ne prends pas tant de peine, car je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit. 7 C’est aussi pour cela que je n’ai pas jugé bon d’aller en personne vers toi. Mais dis un mot et mon serviteur sera guéri. 8 En effet, moi aussi je suis un homme soumis à des supérieurs et j’ai des soldats sous mes ordres; je dis à l’un: ‘Pars!’ et il part, à un autre: ‘Viens!’ et il vient, et à mon esclave: ‘Fais ceci!’ et il le fait.» 9 Lorsque Jésus entendit ces paroles, il admira l’officier et, se tournant vers la foule qui le suivait, il dit: «Je vous le dis, même en Israël je n’ai pas trouvé une aussi grande foi.» 10 De retour à la maison, les personnes envoyées par l’officier trouvèrent l’esclave [qui avait été malade] en bonne santé.

Résurrection à Naïn

(Lc 8.49-56; Jn 11) 1R 17.17-24

11 Le jour suivant, Jésus alla dans une ville appelée Naïn; ses disciples [en assez grand nombre] et une grande foule faisaient route avec lui. 12 Lorsqu’il fut près de la porte de la ville, voici qu’on portait en terre un mort, fils unique de sa mère qui était veuve; beaucoup d’habitants de la ville l’accompagnaient. 13 En voyant la femme, le Seigneur fut rempli de compassion pour elle et lui dit: «Ne pleure pas!» 14 Il s’approcha et toucha le cercueil; ceux qui le portaient s’arrêtèrent. Il dit: «Jeune homme, je te le dis, lève-toi!» 15 Et le mort s’assit et se mit à parler. Jésus le rendit à sa mère. 16 Tous furent saisis de crainte et ils rendaient gloire à Dieu en disant: «Un grand prophète a surgi parmi nous» et: «Dieu a visité son peuple.» 17 Cette déclaration sur Jésus se propagea dans toute la Judée et dans toute la région.

Jean-Baptiste vu par Jésus

( Mt 11.2-6) Lc 4.16-21

18 Jean fut informé de tout cela par ses disciples. 19 Il en appela deux qu’il envoya vers Jésus pour lui dire: «Es-tu celui qui doit venir ou devons-nous en attendre un autre?» 20 Arrivés vers Jésus, ils dirent: «Jean-Baptiste nous a envoyés vers toi pour te demander: ‘Es-tu celui qui doit venir ou devons-nous en attendre un autre?’» 21 A ce moment-là, Jésus guérit de nombreuses personnes de maladies, d’infirmités et d’esprits mauvais et il rendit la vue à bien des aveugles. 22 Puis il leur répondit: «Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu: les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres. 23 Heureux celui pour qui je ne représenterai pas un obstacle!»

24 Lorsque les messagers de Jean furent partis, Jésus se mit à dire à la foule au sujet de Jean: «Qu’êtes-vous allés voir au désert? Un roseau agité par le vent? 25 Mais qu’êtes-vous allés voir? Un homme habillé de tenues élégantes? Ceux qui portent des tenues somptueuses et qui vivent dans le luxe se trouvent dans les maisons des rois. 26 Qu’êtes-vous donc allés voir? Un prophète? Oui, je vous le dis, et plus qu’un prophète. 27 C’est celui à propos duquel il est écrit: Voici, j’envoie mon messager devant toi pour te préparer le chemin.

28 »Je vous le dis, parmi ceux qui sont nés de femmes, aucun [prophète] n’est plus grand que Jean[-Baptiste]. Cependant, le plus petit dans le royaume de Dieu est plus grand que lui. 29 Tout le peuple qui l’a entendu et même les collecteurs d’impôts ont reconnu la justice de Dieu en se faisant baptiser du baptême de Jean; 30 mais les pharisiens et les professeurs de la loi, en ne se faisant pas baptiser par lui, ont rejeté le plan de Dieu pour eux. 31 A qui donc comparerai-je les hommes de cette génération, à qui ressemblent-ils? 32 Ils ressemblent à des enfants assis sur la place publique, qui se parlent les uns aux autres et disent: ‘Nous vous avons joué de la flûte et vous n’avez pas dansé; nous avons entonné des chants funèbres et vous n’avez pas pleuré.’ 33 En effet, Jean-Baptiste est venu, il ne mange pas de pain et ne boit pas de vin, et vous dites: ‘Il a un démon.’ 34 Le Fils de l’homme est venu, il mange et il boit, et vous dites: ‘C’est un glouton et un buveur, un ami des collecteurs d’impôts et des pécheurs.’ 35 Mais la sagesse a été reconnue juste par tous ses enfants.»

Une femme verse du parfum sur Jésus

(Mt 26.1-13; Jn 12.1-8; Mc 14.3-11) Jn 6.37

36 Un pharisien invita Jésus à manger avec lui. Jésus entra dans la maison du pharisien et se mit à table. 37 Une femme pécheresse qui se trouvait dans la ville apprit qu’il était à table dans la maison du pharisien. Elle apporta un vase plein de parfum 38 et se tint derrière, aux pieds de Jésus. Elle pleurait, et bientôt elle lui mouilla les pieds de ses larmes, puis les essuya avec ses cheveux, les embrassa et versa le parfum sur eux. 39 Quand le pharisien qui avait invité Jésus vit cela, il se dit en lui-même: «Si cet homme était prophète, il saurait qui est celle qui le touche et de quel genre de femme il s’agit, il saurait que c’est une pécheresse.» 40 Jésus prit la parole et lui dit: «Simon, j’ai quelque chose à te dire.» «Maître, parle», répondit-il. 41 «Un créancier avait deux débiteurs: l’un d’eux lui devait 500 pièces d’argent, et l’autre 50. 42 Comme ils n’avaient pas de quoi le rembourser, il leur remit à tous deux leur dette. Lequel des deux l’aimera le plus?» 43 Simon répondit: «Celui, je pense, auquel il a remis la plus grosse somme.» Jésus lui dit: «Tu as bien jugé.» 44 Puis il se tourna vers la femme et dit à Simon: «Tu vois cette femme? Je suis entré dans ta maison et tu ne m’as pas donné d’eau pour me laver les pieds; mais elle, elle les a mouillés de ses larmes et les a essuyés avec ses cheveux. 45 Tu ne m’as pas donné de baiser; mais elle, depuis que je suis entré, elle n’a pas cessé de m’embrasser les pieds. 46 Tu n’as pas versé d’huile sur ma tête; mais elle, elle a versé du parfum sur mes pieds. 47 C’est pourquoi je te le dis, ses nombreux péchés ont été pardonnés, puisqu’elle a beaucoup aimé. Mais celui à qui l’on pardonne peu aime peu.» 48 Et il dit à la femme: «Tes péchés sont pardonnés.» 49 Les invités se mirent à dire en eux-mêmes: «Qui est cet homme qui pardonne même les péchés?» 50 Mais Jésus dit à la femme: «Ta foi t’a sauvée. Pars dans la paix!»